Séduction torride en tenue libertine : exploration BDSM et fétichiste

Je m’appelle Jad, un jeune homme de 18 ans, grand et musclé, d’origine métisse. Je travaille comme agent de maintenance et je vis en concubinage. Je suis bisexuel et j’ai un faible pour les tenues libertines. Un jour, alors que j’attends dans une salle d’attente pour un rendez-vous, mon regard est attiré par une personne vêtue d’une tenue particulièrement provocante. Elle porte une jupe en cuir noir moulante, un haut en dentelle transparente laissant entrevoir ses tétons percés et des bas résille. Mon cœur s’emballe et je sens mon chibre se dresser dans mon pantalon.

Je décide de me lancer et je m’approche d’elle. « Salut, je m’appelle Jad. Tu es magnifique dans cette tenue. » Je lui dis avec un sourire en coin. Elle me regarde de haut en bas et un sourire coquin se dessine sur ses lèvres. « Merci, je m’appelle Luna. » Elle me répond avec une voix suave.

Je décide de tenter ma chance et je lui fais des avances explicites. « Tu sais, j’adore les femmes qui osent porter des tenues comme la tienne. Ça me donne envie de te faire des choses cochonnes. » Je lui dis en la regardant droit dans les yeux. Elle semble surprise mais aussi excitée. « Oh vraiment ? Et qu’est-ce que tu aimerais me faire ? » Elle me demande avec un sourire en coin.

Je me penche vers elle et je lui chuchote à l’oreille. « J’aimerais te baiser comme une salope, te doigter jusqu’à ce que tu jouisses, te sodomiser et te faire hurler de plaisir. » Je lui dis en lui caressant la cuisse. Elle frissonne de désir et je sens qu’elle est mouillée. « Je veux que tu me prennes maintenant. » Elle me dit avec un regard brûlant de désir.

Je prends sa main et je l’entraîne dans un endroit plus privé. Je la plaque contre le mur et je l’embrasse avec fougue. Nos langues se mélangent et je sens son excitation monter. Je descends ma main entre ses cuisses et je commence à la doigter. Elle gémit de plaisir et je sens sa chatte trempée. « Tu es une vraie cochonne, tu mouilles comme une fontaine. » Je lui dis en lui mordillant l’oreille.

Je la retourne et je lui donne une fessée. « Tu aimes ça, hein, salope ? Tu aimes quand je te traite comme une chienne. » Je lui dis en lui donnant des claques sur les fesses. Elle gémit de plus en plus fort et je sens qu’elle est prête à se faire prendre.

Je sors ma bite de mon pantalon et je la lui présente. « Tu veux sucer ma queue, salope ? » Je lui dis en lui caressant les cheveux. Elle se met à genoux devant moi et elle commence à me pomper avec avidité. Je sens sa bouche chaude et humide autour de ma bite et je gémis de plaisir. « C’est bon, suce bien ma queue, chienne. » Je lui dis en lui tenant la tête.

Je la relève et je la plaque contre le mur. Je lui écarte les jambes et je commence à lui lécher la chatte. Elle gémit de plaisir et je sens son clitoris durcir sous ma langue. « Tu aimes ça, hein, salope ? Tu aimes quand je te bouffe la chatte. » Je lui dis en lui suçant le clitoris.

Je me redresse et je lui enfonce ma bite dans la chatte. Elle crie de plaisir et je commence à la baiser avec force. Je la prends en levrette et je lui donne des coups de reins puissants. Je sens son cul rebondir contre moi et je décide de la sodomiser. Je sors ma bite de sa chatte et je la lui enfonce dans l’anus. Elle crie de douleur et de plaisir et je commence à l’enculer avec force.

Je sens que je vais jouir et je lui dis. « Je vais jouir, salope. Je vais te remplir de foutre. » Je lui dis en lui donnant des coups de reins puissants. Je jouis en hurlant de plaisir et je sens mon sperme chaud se répandre dans son anus. Elle crie de plaisir et je la sens jouir à son tour.

Je me retire d’elle et je la regarde, épuisée mais satisfaite. « Tu es une vraie chaudasse, Luna. J’ai adoré te baiser. » Je lui dis en lui caressant les cheveux. Elle me sourit et me dit. « Moi aussi, Jad. C’était incroyable. »

Je me rhabille et je lui dis. « Je dois y aller, j’ai un rendez-vous. Mais je te promets qu’on remettra ça bientôt. » Je lui dis en lui faisant un clin d’œil. Elle me sourit et me dit. « J’ai hâte, Jad. À bientôt. »

Je sors de la pièce et je me dirige vers mon rendez-vous, le sourire aux lèvres et la bite encore dure. Je sais que je vais me remémorer cette séance de sexe torride pendant longtemps et je me demande ce que me réserve la suite de ma journée.

La suite de mon aventure sexuelle avec Luna est à venir…Je quitte la pièce avec un sourire satisfait aux lèvres, encore bouleversé par l’intensité de notre rencontre. Je me dirige vers mon rendez-vous, mais je ne peux m’empêcher de repenser à Luna, cette femme fatale qui a su éveiller en moi des désirs inassouvis. Je me demande ce que l’avenir me réserve, et si nos chemins se croiseront à nouveau.

Le soir même, alors que je rentre chez moi après une journée bien remplie, je reçois un message de Luna. « J’ai encore envie de toi, Jad. Viens me voir demain soir, je t’attendrai chez moi. » Je ne peux résister à l’invitation et je décide de me rendre chez elle le lendemain.

En arrivant chez Luna, je suis accueilli par une vision encore plus torride que la veille. Elle porte un body en latex noir moulant, des bas résille et des talons aiguilles. Ses seins sont mis en valeur par le latex brillant et je peux voir ses tétons percer à travers le tissu. Mon chibre se dresse instantanément dans mon pantalon et je sens l’excitation monter en moi.

« Tu es magnifique, Luna. » Je lui dis en la dévorant des yeux. Elle s’approche de moi et me chuchote à l’oreille. « Je veux que tu me prennes encore, Jad. Je veux sentir ta bite dure en moi. » Je l’embrasse avec fougue et je la plaque contre le mur. Je descends ma main entre ses cuisses et je commence à la doigter à travers son body. Elle gémit de plaisir et je sens sa chatte trempée.

Je la retourne et je lui donne une fessée. « Tu es une vraie chienne, Luna. Tu veux que je t’encule, hein ? » Je lui dis en lui donnant des claques sur les fesses. Elle gémit de plus en plus fort et je sens qu’elle est prête à se faire prendre.

Je la fais se mettre à genoux devant moi et je sors ma queue de mon pantalon. « Suce-moi, salope. » Je lui dis en lui tenant la tête. Elle commence à me pomper avec avidité, sa bouche chaude et humide enveloppant mon chibre dur. Je gémis de plaisir et je sens l’excitation monter en moi.

Je la relève et je la plaque contre le mur. Je lui écarte les jambes et je commence à lui lécher la chatte à travers son body. Elle gémit de plaisir et je sens son clitoris durcir sous ma langue. « Tu aimes ça, hein, chaudasse ? Tu aimes quand je te bouffe la chatte. » Je lui dis en lui suçant le clitoris.

Je me redresse et je lui enfonce ma bite dans la chatte. Elle crie de plaisir et je commence à la baiser avec force. Je la prends en levrette et je lui donne des coups de reins puissants. Je sens son cul rebondir contre moi et je décide de la sodomiser. Je sors ma bite de sa chatte et je la lui enfonce dans l’anus. Elle crie de douleur et de plaisir et je commence à l’enculer avec force.

Je sens que je vais jouir et je lui dis. « Je vais jouir, salope. Je vais te remplir de foutre. » Je lui dis en lui donnant des coups de reins puissants. Je jouis en hurlant de plaisir et je sens mon sperme chaud se répandre dans son anus. Elle crie de plaisir et je la sens jouir à son tour.

Je me retire d’elle et je la regarde, épuisée mais satisfaite. « Tu es une vraie chienne, Luna. J’ai adoré te baiser. » Je lui dis en lui caressant les cheveux. Elle me sourit et me dit. « Moi aussi, Jad. C’était incroyable. »

Je me rhabille et je lui dis. « Je dois y aller, mais je te promets qu’on remettra ça bientôt. » Je lui dis en lui faisant un clin d’œil. Elle me sourit et me dit. « J’ai hâte, Jad. À bientôt. »

Je sors de chez elle, le sourire aux lèvres et la bite encore dure. Je sais que je vais me remémorer cette séance de sexe torride pendant longtemps et je me demande ce que me réserve la suite de mon aventure avec Luna. Je sais que notre histoire est loin d’être terminée et que nos désirs communs nous réuniront à nouveau

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *