Faustine, pompier dominatrice, transforme une réunion en orgie BDSM

Je m’appelle Faustine, une femme arabe divorcée de 53 ans, pompier de profession. Je suis de taille moyenne, avec une corpulence généreuse et des seins volumineux qui attirent tous les regards. Je suis bisexuelle et j’aime explorer tous les aspects de ma sexualité, avec une préférence pour les relations BDSM où je peux tantôt dominer, tantôt me soumettre.

Un jour, alors que je suis assise dans une salle de conférence bondée pour une réunion ennuyeuse, je remarque un homme et une femme qui semblent aussi s’ennuyer autant que moi. Je commence à imaginer un scénario où je pourrais les impliquer dans une expérience sexuelle intense et inoubliable. Je décide de leur envoyer des messages suggestifs, leur faisant comprendre que je suis ouverte à toutes sortes de pratiques sexuelles.

Au fur et à mesure que la réunion avance, je deviens de plus en plus audacieuse. Je écarte les jambes sous la table, révélant ma culotte en dentelle à mes voisins, qui semblent de plus en plus intéressés. Je me penche ensuite pour ramasser un stylo, offrant ainsi une vue imprenable sur mes gros seins qui débordent de mon décolleté. Je sens mon excitation monter en moi, ma chatte commence à se mouiller et j’ai hâte de passer à l’action.

Après la réunion, je les invite dans une salle de réunion privée. Je me mets à genoux devant l’homme, sort sa bite de son pantalon et commence à lui faire une fellation passionnée. La femme, quant à elle, se met derrière moi et commence à me lécher la chatte et l’anus, me faisant gémir de plaisir. Je sens sa langue chaude et humide explorer mon trou du cul, tandis que je pompe la bite de l’homme de plus en plus vite.

Je me retrouve bientôt au centre d’une orgie torride, me faisant pénétrer par tous les orifices et changeant de partenaire à ma guise. Je me fais enculer par l’homme tandis que la femme me doigte la chatte, me faisant hurler de plaisir. Je me sens comme une vraie salope, une chienne en chaleur qui a besoin de se faire baiser par tous les trous.

Je me sens dominer en étant le centre d’attention, mais j’apprécie aussi les moments où je me soumets complètement aux désirs de mes partenaires. Je sens la bite de l’homme se durcir dans ma bouche, tandis que la femme me doigte de plus en plus vite. Je sens que je vais bientôt jouir, et je veux que mes partenaires jouissent avec moi.

Je me mets alors à quatre pattes, offrant mon cul à l’homme tandis que je me mets à lécher la chatte de la femme. Je sens la bite de l’homme pénétrer mon anus, me faisant hurler de plaisir. Je sens la langue de la femme explorer ma chatte, me faisant gémir de plus en plus fort. Je sens le plaisir monter en moi, tandis que je me fais enculer et lécher la chatte en même temps.

Je sens que je vais bientôt jouir, et je veux que mes partenaires jouissent avec moi. Je leur dis : « Je veux que vous jouissiez tous les deux en moi, je veux sentir votre foutre chaud se répandre dans mon corps. » L’homme se met alors à me baiser de plus en plus fort, tandis que la femme se met à me doigter de plus en plus vite. Je sens que je vais bientôt jouir, et je veux que mes partenaires jouissent avec moi.

Mais soudain, la porte de la salle de réunion s’ouvre, et je me retrouve prise en flagrant délit. Je ne sais pas qui a pu nous surprendre, mais je sais que je suis sur le point de me faire prendre. Je me demande ce qui va se passer ensuite, et je me demande si je vais réussir à finir ce que j’ai commencé.

A suivre…Alors que la porte s’ouvre brusquement, je me fige, prise en flagrant délit. Mon cœur bat la chamade, et je sens l’adrénaline monter en moi. Je me retourne lentement, et je vois mon chef, un homme d’une cinquantaine d’années, qui nous regarde, les yeux écarquillés. Il semble choqué, mais je peux aussi déceler une lueur d’excitation dans son regard.

Je me redresse, et je lui dis, avec un sourire coquin : « Je vois que tu aimes ce que tu vois. Pourquoi ne pas te joindre à nous ? » Mon chef hésite un instant, puis il ferme la porte derrière lui et s’approche de nous.

Je me mets à genoux devant lui, et je sors sa bite de son pantalon. Je commence à lui faire une fellation passionnée, tandis que l’homme et la femme continuent de me pénétrer par tous les orifices. Je sens la bite de mon chef se durcir dans ma bouche, tandis que je pompe sa queue de plus en plus vite.

Je me sens comme une vraie chienne en chaleur, et j’aime ça. Je me sens dominée, mais aussi dominatrice, et j’aime cette sensation de pouvoir. Je sens le plaisir monter en moi, tandis que je me fais baiser par tous les trous.

Mon chef me prend alors par les cheveux, et il me dit : « Tu es une vraie salope, et j’aime ça. Je vais te baiser comme une chienne, et tu vas aimer ça. » Il me met alors à quatre pattes, et il commence à m’enculer sauvagement. Je sens sa bite dure et épaisse pénétrer mon anus, et je hurle de plaisir.

Je sens la femme se mettre sous moi, et elle commence à me lécher la chatte et à me doigter. Je sens sa langue chaude et humide explorer mon clitoris, tandis que ses doigts me pénètrent la chatte. Je sens le plaisir monter en moi, tandis que je me fais enculer et lécher la chatte en même temps.

Je sens que je vais bientôt jouir, et je veux que mes partenaires jouissent avec moi. Je leur dis : « Je veux que vous jouissiez tous les trois en moi, je veux sentir votre foutre chaud se répandre dans mon corps. » L’homme se met alors à me baiser de plus en plus fort, tandis que mon chef et la femme me doigtent de plus en plus vite.

Je sens que je vais bientôt jouir, et je veux que mes partenaires jouissent avec moi. Je sens mon corps se tendre, tandis que je me prépare à jouir. Je sens la chaleur monter en moi, tandis que je me fais baiser par tous les trous.

Et puis, je jouis. Je sens mon corps se contracter, tandis que je hurle de plaisir. Je sens le sperme chaud de mes partenaires se répandre dans mon corps, tandis que je me sens envahie par une vague de plaisir intense. Je sens ma chatte et mon anus se contracter, tandis que je jouis de plus en plus fort.

Je m’écroule sur le sol, épuisée mais heureuse. Je sens mon corps trembler, tandis que je me remets lentement de mon orgasme. Je sens la sueur couler sur mon corps, tandis que je reprends mon souffle.

Je me redresse lentement, et je regarde mes partenaires. Je les remercie pour cette expérience intense et inoubliable. Je leur dis : « Merci pour ce moment de pur plaisir. Vous êtes tous les trois incroyables. »

Je me rhabille lentement, et je quitte la salle de réunion, le sourire aux lèvres. Je sais que je viens de vivre une expérience intense et inoubliable, et je me sens heureuse et épanouie. Je sais que je vais continuer à explorer tous les aspects de ma sexualité, et je suis impatiente de voir ce que l’avenir me réserve

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *