Fantasme réalisé : Une soirée torride en triolisme avec mes colocataires

Je suis Prune, une jeune femme de 19 ans, charpentière de métier. Mon corps est sculpté par les années de travail physique, chaque muscle dessiné avec précision. Je suis divorcée, bisexuelle, et j’ai un faible pour les tenues libertines qui mettent en valeur mes courbes. Mon fantasme ultime ? Le triolisme et l’utilisation de jouets sexuels.

Après une dure journée de travail, je décide de me détendre dans un bain chaud. J’enfile mon ensemble préféré, un ensemble de cuir noir qui épouse parfaitement mes formes. Le cuir froid contre ma peau chaude me fait frissonner, et je sens mon excitation monter. Je me regarde dans le miroir, admirant la façon dont le cuir met en valeur mes courbes. Je me sens comme une vraie chienne, prête à assouvir mes désirs les plus profonds.

Je me glisse dans l’eau chaude, sentant la chaleur envahir mon corps. Je ferme les yeux et je commence à me caresser, laissant mes doigts explorer chaque centimètre de ma peau. Je gémis doucement, me laissant aller à la sensation de plaisir qui monte en moi. Je suis tellement excitée que je peux sentir ma mouille couler le long de mes cuisses.

Soudain, j’entends des bruits provenant de l’extérieur de la salle de bain. Je reconnais les voix de mes deux colocataires, un homme et une femme. Ils semblent aussi excités que moi, leurs voix rauques et haletantes trahissant leur désir. Sans hésiter, je leur ouvre la porte, prête à réaliser mon fantasme de triolisme.

« Rejoignez-moi », leur dis-je avec un sourire coquin. Ils n’hésitent pas une seconde et se jettent sur moi. Je me retrouve prise en sandwich entre leurs deux corps chauds et désireux. Je sens leurs mains parcourir mon corps, leurs doigts s’attardant sur mes seins, mon cul, ma chatte. Je gémis de plaisir alors qu’ils commencent à me caresser, leurs langues explorant chaque centimètre de ma peau.

L’homme se positionne derrière moi, sa bite dure pressée contre mon cul. Il commence à me doigter, ses doigts glissant facilement dans ma chatte déjà trempée. Je gémis de plaisir, sentant mes jambes trembler sous l’intensité de mes sensations. La femme se positionne devant moi, sa chatte juste au niveau de ma bouche. Je commence à la lécher, ma langue explorant chaque pli de sa chatte chaude et mouillée.

Je sens l’homme se positionner derrière moi, sa bite dure pressée contre ma rondelle. Il commence à me pénétrer lentement, me laissant le temps de m’habituer à sa taille imposante. Je gémis de plaisir et de douleur alors qu’il m’encule, sa bite allant et venant dans mon cul serré. La femme continue de se frotter contre mon visage, ses gémissements de plaisir me faisant encore plus mouiller.

Je suis prise en sandwich entre leurs deux corps, leurs mains et leurs langues explorant chaque centimètre de ma peau. Je sens mon plaisir monter, chaque coup de bite, chaque coup de langue me rapprochant un peu plus de l’orgasme. Je suis tellement excitée que je peux sentir mon jus couler le long de mes cuisses, mélangeant avec l’eau chaude du bain.

Soudain, l’homme se retire de moi, me laissant un sentiment de vide. Mais avant que je puisse protester, je sens quelque chose de froid et dur contre ma rondelle. Je me retourne et je vois qu’il tient un gode ceinture, sa bite dure toujours pressée contre mon cul. Je souris, comprenant qu’il est temps de réaliser mon fantasme ultime.

Je me retourne et je me positionne à quatre pattes, offrant mon cul à l’homme. Je sens le gode froid contre ma rondelle, puis il commence à me pénétrer lentement. Je gémis de plaisir alors qu’il commence à me baiser, le gode allant et venant dans mon cul serré. La femme se positionne devant moi, sa chatte juste au niveau de ma bouche. Je commence à la lécher, ma langue explorant chaque pli de sa chatte chaude et mouillée.

Je sens mon plaisir monter, chaque coup de gode, chaque coup de langue me rapprochant un peu plus de l’orgasme. Je suis tellement excitée que je peux sentir mon jus couler le long de mes cuisses, mélangeant avec l’eau chaude du bain. Je sens l’homme accélérer le rythme, ses coups de gode devenant plus forts et plus rapides. Je sens la femme se crisper, ses gémissements devenant plus forts alors qu’elle atteint l’orgasme.

Je sens mon propre orgasme approcher, mes jambes tremblant sous l’intensité de mes sensations. Je gémis de plaisir alors que l’homme continue de me baiser, le gode allant et venant dans mon cul serré. Je sens mes muscles se contracter, mon corps se tendant alors que j’atteins l’orgasme. Je crie de plaisir, mon corps secoué par les vagues de plaisir qui me submergent.

L’homme se retire de moi, me laissant un sentiment de vide. Je me retourne et je le regarde, un sourire coquin aux lèvres. « C’était incroyable », lui dis-je, mon corps encore tremblant de plaisir. Mais je sais que la soirée est loin d’être terminée. Je sens mon désir monter à nouveau, prête à réaliser mon fantasme ultime une fois de plus.

La suite au prochain épisode…Je me retrouve maintenant allongée sur le sol de la salle de bain, mon corps encore tremblant de plaisir. L’homme et la femme se tiennent au-dessus de moi, leurs corps brillants de sueur et de désir. Je peux voir la soif dans leurs yeux, leur envie de continuer à explorer mon corps et à me donner du plaisir.

« Je veux que tu me baises encore », dis-je à l’homme, un sourire coquin aux lèvres. Il sourit en retour et se positionne entre mes jambes écartées. Je sens sa bite dure contre mon entrée, prête à me pénétrer une fois de plus.

Il commence à me baiser lentement, sa bite allant et venant dans ma chatte trempée. Je gémis de plaisir, sentant chaque centimètre de sa queue en moi. La femme se positionne au-dessus de moi, ses seins juste au niveau de ma bouche. Je commence à les sucer, ma langue explorant chaque tétons durci.

L’homme accélère le rythme, ses coups de bite devenant plus forts et plus rapides. Je sens mon plaisir monter, chaque coup de queue me rapprochant un peu plus de l’orgasme. La femme commence à se frotter contre moi, sa chatte mouillée pressée contre la mienne.

Je sens mon corps se tendre, mes muscles se contracter alors que j’atteins l’orgasme. Je crie de plaisir, mon corps secoué par les vagues de plaisir qui me submergent. L’homme continue de me baiser, sa bite allant et venant dans ma chatte trempée.

Il se retire finalement de moi, sa bite encore dure et brillante de ma mouille. Je me retourne et je me mets à genoux, prête à lui sucer la bite. Je prends sa queue dans ma bouche, ma langue explorant chaque centimètre de sa bite dure.

Je le pompe lentement, sentant sa bite grossir dans ma bouche. Il gémis de plaisir, ses mains se crispant dans mes cheveux. Je sens son corps se tendre, ses couilles se contracter alors qu’il atteint l’orgasme. Il éjacule dans ma bouche, son sperme chaud et épais se répandant sur ma langue.

Je me retourne vers la femme, un sourire coquin aux lèvres. « Je veux te baiser maintenant », lui dis-je, mon doigt glissant dans sa chatte mouillée. Elle gémis de plaisir alors que je commence à la doigter, mes doigts allant et venant dans sa chatte trempée.

Je me positionne derrière elle, mon chibre dur pressé contre son cul. Je commence à la pénétrer lentement, ma bite glissant facilement dans sa chatte mouillée. Je commence à la baiser, mes coups de queue devenant plus forts et plus rapides.

Je sens mon plaisir monter, chaque coup de bite me rapprochant un peu plus de l’orgasme. Je sens ses muscles se contracter, son corps se tendre alors qu’elle atteint l’orgasme. Je continue de la baiser, ma bite allant et venant dans sa chatte trempée.

Je me retire finalement d’elle, ma bite encore dure et brillante de sa mouille. Je me retourne vers l’homme, un sourire coquin aux lèvres. « Je veux te baiser maintenant », lui dis-je, mon doigt glissant dans son anus serré.

Il gémis de plaisir alors que je commence à le doigter, mes doigts allant et venant dans son fion serré. Je me positionne derrière lui, ma bite dure pressée contre son cul. Je commence à le pénétrer lentement, ma bite glissant facilement dans son anus serré.

Je commence à l’enculer, mes coups de queue devenant plus forts et plus rapides. Je sens mon plaisir monter, chaque coup de bite me rapprochant un peu plus de l’orgasme. Je sens son corps se tendre, ses muscles se contracter alors qu’il atteint l’orgasme.

Je continue de l’enculer, ma bite allant et venant dans son anus serré. Je sens mon corps se tendre, mes muscles se contracter alors que j’atteins l’orgasme. Je me retire de lui, mon sperme chaud se répandant sur son cul.

Nous nous allongeons tous les trois sur le sol de la salle de bain, nos corps épuisés et trempés de sueur. Je me sens comblée, mon fantasme ultime réalisé. Je me retourne vers eux, un sourire coquin aux lèvres. « Merci », leur dis-je, mon corps encore tremblant de plaisir.

Je sais que cette nuit restera gravée dans ma mémoire pour toujours. Je me suis sentie comme une vraie chienne, une vraie salope, une vraie cochonne. Et j’ai adoré ça. J’ai adoré me faire baiser, me faire enculer, me faire sucer. J’ai adoré sentir leur bite en moi, sentir leur langue sur ma peau, sentir leur sperme chaud sur mon corps.

Je sais que je vais continuer à explorer mes désirs, à assouvir mes fantasmes les plus profonds. Et je sais que je vais continuer à me sentir comme une vraie chienne, une vraie salope, une vraie cochonne. Et j’adore ça

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *