Cette belle pute est une suceuse de bites comme nulles autres

ejaculation-faciale
ejaculation-faciale

Un peu d’histoire …

Salut. Mon nom est Glenn Zane Braxton mais tout le monde me appelle Zane. Je suis un beau (ou alors je suis dit) gosse athlétique un peu plus de six pieds de haut et un peu moins de deux cents livres. Je reçois mes regards nordiques de ma mère qui est originaire de Norvège. Je semble obtenir mon attitude optimiste et structure morale lâche de mon papa, si je devais apprendre que maman était un peu bizarre aussi.

Mes parents ont été tués dans un accident d’escalade quand j’avais quinze ans que je fus envoyé à vivre avec mon oncle Tim (plus jeune frère de papa) et tante Jill. Malheureusement pour moi, alors que mes parents avaient été hédonistes riches, Tim et Jill étaient des chrétiens fondamentalistes font un travail missionnaire dans le nord de la Thaïlande. J’ai passé les deux prochaines années et demie dans un endroit où une route pavée était un luxe.

Je n’ai rien contre le christianisme; Je me considère comme un décent chrétien, mais je crois que ma foi arrête chez la personne suivante: «Je ne suis pas intéressé». Ma tante et mon oncle étaient une race très différente. Ils croyaient qu’il était du devoir de tous les chrétiens pour convertir nos petits frères et sœurs brunes (pas de la merde, voici ce que Tim m’a dit) qu’ils le veuillent ou non.

Inutile de dire que j’ai vu les busting leurs chefs-pensants contre la foi et les traditions de ces peuples anciens ils étaient venus pour «aider éclairer, pendant que j’ai tout appris sur la culture thaïlandaise, la cuisine et le kick-boxing. J’ai appris que passer du temps avec les femmes thaïlandaises était un enfer d’un moyen d’obtenir un autre type d’éducation aussi. Sur le côté vers le bas, Tim m’a battu à chaque fois qu’il a découvert les femmes. Pour revenir à lui, je passais du temps avec les moines bouddhistes – marquer un pour le Zen!

Il y a trois mois, il y avait une mousson incroyablement brutale et quelque chose possédé Tim pour aller à la rivière pour sauver les gens. Puisque chaque individu sain d’esprit fuyait la rivière, je suppliai que nous allons avec les gens qui savaient effectivement ce qui se passait. Au lieu de cela, je me suis retrouvé avec ma tante et l’oncle de la hanche profonde dans l’eau boueuse quand un arbre déraciné a frappé Tim et Jill.

Comme un fou, je sautai dans les eaux de crue après eux. Je suis arrivé à Jill – Tim était fichue. Ensuite, quand je me suis aperçu que personne Tim signifiait un retour aux États, je ne pleurais pas des larmes de joie – qui aurait été cruel.

Après ils ont abandonné la recherche de Tim, Jill et je suis revenu à la civilisation occidentale. Jill m’a surpris en ayant fait un diplôme d’études collégiales qui était utile et elle a obtenu un emploi en Virginie travaillant comme un expert en assurances pour une entreprise de bonne taille. J’avais terminé mes crédits d’études secondaires en ligne de retour en Thaïlande et passé mon collège examen d’entrée, donc je suis impatient de faire la fête quelque part loin de Jill.

Le destin a une drôle de façon de rire de moi, cependant. Pour une raison bizantin, Papa a mis en place mon fonds d’affectation spéciale pour que je voudrais obtenir une fraction de mon héritage quand je me suis tourné dix-huit ans … aussi longtemps que je suis dans un établissement d’enseignement supérieur approuvé par Tim et Jill – maintenant juste Jill. Sinon, je devais attendre jusqu’à ce que j’avais vingt et un. Je voulais aller à l’Université d’Hawaii Jill trouvé un petit endroit agréable proche de ce qu’elle a appelé la maison – vraiment proche.

En parlant de la maison; nos modes de vie étaient une gracieuseté de police d’assurance généreuse de Tim et sa petite part de l’argent de la famille de papa. Elle nous a acheté une vaste diffusion de deux étages avec de belles grands chantiers, avant et arrière, là où la campagne frappe les banlieues. Je voulais que nous avions une piscine et même proposé de puiser dans mes propres fonds pour avoir celui mis en mais depuis piscines étaient «fosses septiques de la dépravation» Jill nixed la notion.

Obtenir une voiture a également été une discussion intéressante. Jill dit «aucun moyen» et ne voulait pas bouger jusqu’à ce que nous avons remarqué que nos voisins étaient deux dames à la recherche de belles dans la vingtaine (je devinais). Le jour nous avons emménagé, je suis allé à parler (je suis attiré par les femmes comme une comète du Soleil) et a passé plus d’une heure apprendre à les connaître. Il y avait deux gros avantages sur leur place; l’un était la grande piscine dans le dos, que les filles (il est avéré être plus de deux) ont promis que je pourrais utiliser chaque fois que je voulais – vraiment bien d’eux. L’autre était …

Quand je suis arrivé chez moi, je l’ai dit Jill pas à se soucier de la voiture; le couple mignon lesbienne offert de me chercher à l’école chaque fois que je devais faire un tour. «Sont-ils athées? » Jill haletait. Apparemment eux étant homosexuels ne suffisait pas? « Non, ils sont Wiccans,« Je menti encore une fois avec un sourire. Nous sommes allés voiture achats le lendemain. Je pensais que je voudrais dire à Jill, nous avons vécu à côté d’une maison de sororité (à l’autre université de la ville) à une date ultérieure.

What Not to Wear

Emménager avéré être la moitié de la bataille pour ma vie à la nouvelle maison. Puis vint la guerre de vêtements. Personnellement, je pense que je suis grand nu et fais merveilleux avec des gens de la persuasion des femmes, mais en Virginie, ils vous arrête pour cela. Depuis que je suis seulement une chance d’être pris en charge par un agent de police de sexe féminin (ou les cinq pour cent des agents de sexe masculin qui sont dehors et-out homosexuels) vingt pour cent, je vais aller en prison si je fais le tour nu.

Ma solution a été de regarder autour de Hangouts, sites Web et les réseaux sociaux adolescents locaux pour me faire un style qui serait à la fois individualiste encore intégrer. Tante Jill était d’avis que mon uniforme scolaire (voir ci-dessous) serait mon regard normal. Quand je lui ai dit que j’utiliser mon propre argent pour obtenir ce que je voulais qu’elle menaçait de les jeter parce que je vivais encore sous son toit.

Je me suis énervé et depuis mes options de sortie étaient assez limitées, je suis bêtement dans ma chambre et fait ce que chaque adolescent ne devrait jamais faire quand leur gardienne est à la maison – peut-être que je dois le paludisme et la fièvre était opacification mes processus de pensée. En Thaïlande, je voudrais simplement aller dans la jungle Jill ne sortait jamais dans le désert si elle pouvait l’aider.

Il n’y avait pas la jungle et Jill savait exactement où ma chambre était, et comme il était sa maison, elle a fait irruption en plein. A mi-chemin à travers me donner un morceau de son esprit Jill moi, remarqué la vaseline, la boîte de Kleenex, et ce que mon main pompait. Je tirai la couette sur mon lit, en essayant de me couvrir, ce qui a abouti à mon retournement du lit (je suis assis sur la couette) et rouler aux pieds de Jill.

Jill se tenait là avec sa bouche grande ouverte, les yeux rivés sur mon pénis. Je me suis arrêté de pompage, mais ma canne ne voudrais pas descendre, malgré ma honte – pas de mon érection, mais parce que je n’aime narguer sexuellement une veuve récente. « C’est … qui est dégoûtant, » elle haletait tout fixé sur mon érection.

Je remué autour de sorte que je pouvais tirer mes sous-vêtements et un pantalon. Une fois que ma bite était sous le couvert Jill a commencé à rabâcher sur moi. « Vous Vile pervers, » siffla-elle. « Quelle est la signification de vous montrer votre … chose pour moi? Vous êtes sale. Lavez-vous les feuilles puis lavez vos mains, puis ne le font jamais à nouveau. »

« Um, Jill … tante Jill, je suis un de dix-huit ans de sexe masculin. Je dois masturber, » Je l’ai informée. « Pas dans cette maison», at-elle dit strident. Je saisis les tissus et la vaseline, puis se dirigea vers la porte. « Où allez-vous? » elle inquiète. « Dans les bois à l’arrière,» répondis-je comme je l’ai essayé de passer devant elle. «Je sorte de besoin de finir. »

« Vous ferez pas une telle chose, » Jill haletait comme elle a attrapé mon bras, « vous pourriez être vu … et ce qui ne va pas. » Première priorité pour Jill était apparences sociales alors que mon bien-être spirituel était un peu moins importante à ce moment. «Jill», je lui mis en garde, « je vraiment besoin de frapper un. Je suis stressé. »

Jill a attrapé la vaseline et les tissus de mes mains, non pas parce qu’elle était plus forte, mais parce que, dans ma propre façon tordue, je encore reconnu Jill comme mon figure d’autorité; pas beaucoup d’un seul, mais quand même. les Ripping loin d’elle était pas une option donc, « Jill, vous êtes mon seul parent maintenant. Je dois venir à vous au sujet de … choses sexuelles, » je l’ai suggéré.

« Non, » Jill a répondu avec un choc. «Il n’y aura pas de sexe dans cette maison Vous aurez des relations sexuelles quand vous êtes marié et pas avant -.. Jamais Même alors, le sexe est seulement pour la procréation. » « Jill, je ne suis pas une vierge,« Je l’ai informé. Sa mâchoire a chuté mais je ne suis pas sûr si elle a été un choc, horreur, ou autre chose.

« Vous avez eu des relations sexuelles avec une fille? » elle a chuchoté. « Tante Jill, j’ai eu vingt copines de retour à la mission,« Je connexes. «Est-ce … Est-ce que Tim sait? Comment se fait-il? Quand avez-vous fait ça? » elle balbutia. « Tim savait, voilà pourquoi il a gardé de battre mon cul. » Il est arrivé assez simplement; nous serions baignons vers le bas à la rivière et si nous avons aimé ce que nous avions vu et si les choses ont cliqué, nous allions tromper autour. Parfois, nous aimerions embrasser et toucher et parfois nous aurions sex– vous le savez, fellations, cunnilingus, le sexe vaginal et anal, « je continuais. » Gack … euh … oh, Dieu me préserve, « Jill bafouilla ». Quant à savoir quand, le meilleur moment était juste après étude de la Bible quand vous et Tim étaient préoccupés par les parents, et nous, les enfants pourrait se faufiler hors de la maison et de batifoler dans la salle commune, puis les couples souhaitez jumeler et avoir des relations sexuelles les chambres, «Je fini. » Oh, le pauvre Tim, « Jill gémit comme elle affalé contre le seuil de la porte. » Puis-je avoir mes affaires et aller maintenant? « demandai-je doucement.« Non », dit-elle sèchement. Nous avons un peu restâmes là pendant une minute avant elle demanda: «Avez-vous été faufilant pics de moi à la rivière? » « Hummm … » Je détournais la moitié, « oui, je l’ai fait. » Jill avait l’air offensé.

« Vous êtes très sexy, Jill, » Je tentais de lui amollir. Cela n’a pas fonctionné. « Vous pervers, vous énervez … qui est l’inceste. Il est contre les Lois de Dieu! » elle a crié à moi. « Jill, nous ne sommes pas liés par le sang, et je ne dis-je réellement envie de dormir avec vous, seulement que vous avez un corps très agréable, » répliquai-je calmement.

«Tais-toi! Arrêtez de parler,» cria-t-elle, avant d’attaquer au large, me laissant encore plus frustrés. Une heure plus tard Jill m’a envoyé pour obtenir une pizza, mais quand je suis rentré, elle était pas dans la maison, bien que sa voiture était toujours dans le garage. Je sentais la fumée et suivi l’odeur dehors dans la cour. Je vis ce que Jill faisait; elle n’a pas besoin de me dire ce qu’elle était jusqu’à mais elle l’a fait de toute façon.

« Je pense que nous avons besoin de mettre votre temps gaspillé en Thaïlande derrière vous », a annoncé qu’elle « , donc je l’ai décidé qu’il est préférable de se débarrasser de tous les vêtements, les livres et les statues vous avez ramené. » «Tu aurais dû me demander, » je l’ai dit. Bien sûr, cela signifiait la guerre. « Vous êtes inondés dans le péché, Zane, » répondit-elle dans ce domaine, le ton affectueux torsadée. Je me suis retourné et je suis allé dans la maison.

Qu’avait ce moine me dit quand je l’avais discuté de ma relation avec Tim et Jill? On ne construit pas une maison en pierre sur l’herbe qui, selon lui signifiait satisfait petite de récupération peu et est bientôt disparu, mais réelle vengeance vient de travailler un changement permanent sur votre adversaire. Au cours des quatre prochains jours, je commandai un coffre sécurisé en ligne, retirai ma limite bancaire chaque jour, et commencé à prendre un pichet de jus de raisin dans ma chambre à coucher (il sera logique dans un instant). Je décidai de commencer mon plan dimanche soir.

Première étape: après Jill est allé au lit, remplir sa voiture avec du gaz et de signaler toutes ses cartes de crédit et carte bancaire volés. Nous avons beaucoup de nourriture dans la cuisine et Jill prend son déjeuner pour travailler ainsi avec la voiture pleine de gaz, elle ne sera pas remarqué immédiatement ses cartes sont demain inutile. retirer également encore cinq cents dollars avec ma carte bancaire, qui est la limite quotidienne.

Deuxième étape: Une fois que Jill est allé travailler, je mets trois de son dimanche Meilleur dans la poitrine d’acier, auquel je dois la seule combinaison. Graver chaque morceau de matrone-porter ultra-conservateur, de sous-vêtements pour peignoirs de vestes. Maintenant que la mi-matin est venu, je me dirige vers la Maison Sorority et obtenir l’aide de mes deux nouveaux amis, Leigh et Corrie. Nous allons boutiques de vêtements avec l’argent que je l’ai économisé.

Chaque «sœur» devient une chose (pour services rendus) et le reste de l’argent que nous déversons sur l’obtention de tout Jill a sexuellement confiant et actif vingt-quelque chose porterait (seulement trente de Jill), ainsi que me faire des vêtements normaux. Je ne vais pas essayer de faire Jill habiller comme une prostituée; cela ne marchera jamais. Jill a été déformé par son environnement étroit d’esprit pour tous ses trois décennies rendant ainsi son plus tolérant va prendre du temps.

Troisième étape: Comme nous nous dirigeons vers les chambres à coucher ce soir je accidentellement « tomber sur Jill et son trempage avec un pichet de jus de raisin, elle sait maintenant que je prends dans ma chambre sur une base régulière. Le jus de raisin ne sort pas et une cruche va lui faire tremper jusqu’à ses sous-vêtements et soutien-gorge. « Désolé, ma tante Jill,« Je noirci.

« Oh, Zane, cette robe est totalement ruinée. Je devrais vous faire payer pour le remplacer, » elle semblait croix. « Considérez cela fait, » je lui ai offert. Techniquement, je serais déjà son acheté un nouveau. Jill est allé dans la salle de bain murmurant Lévitique devant moi jeter un rouleau de serviettes en papier pour nettoyer le jus déversé. « Zane? » Jill appelé à partir de la salle de bains avec un soupçon d’inquiétude.

« Oui? » Je lui ai répondu du couloir. « Où est mon peignoir? » elle demanda. « Dans la buanderie, » mentis-je. Je l’entends putter autour pendant quelques secondes, puis, « Va dans ta chambre et ferme la porte, » elle m’a ordonné. Je me suis levé et a fait un point de fermer bruyamment ma porte. Une demi-minute plus tard, la porte de la salle de bain grinçait ouverte et je l’ai entendu Jill pad tranquillement dans sa chambre et ferma la porte. J’ai ouvert ma porte et a sprinté vers la salle de bain. Je récupérai ses vêtements du panier et les jeta dans l’évier, a obtenu le fluide léger soigneusement sécrétée par le dessous, aspergée, et jeté dans une allumette allumée.

En même temps que je fais cela, j’ai entendu Jill claquant les tiroirs ouverts et fermés. « ZANE! » Boy, qu’avez-vous fait « Jill a crié de sa chambre j’ai couru hors de la salle de bains (sur le but) à Jill éclata de sa chambre, donc nous étions fondamentalement cinq pieds de distance quand Jill se souvint qu’elle était nue en même temps;?. I était pieds nus dans un bas de pyjama.

Le regard de Jill était inestimable quand elle réalisa que le nombre d’hommes qui avaient vu son totalement nue depuis qu’elle a atteint la puberté venait doublé. Elle se retourna et boulonné dans sa chambre, les portes qui claquent fermé une fois de plus. Il lui a fallu quelques instants pour former un plan. « Zane, allez dans votre chambre et ferma la porte», elle grogna avec un peu plus de contrôle.

« Bien sûr. » Je souris alors que je marchais dans ma chambre, ferme la porte, et me penchais contre elle en attendant ce que je savais allait se dérouler suivant. Effectivement, Jill a couru à la salle de bain. « Zane, où est ma robe? » « Dans l’évier, » je lui ai dit. Trois deux un. « ZANE! Qu’avez-vous fait! » elle a crié une fois de plus. « Mon soutien-gorge, mes sous-vêtements, mon tuyau … » sanglota-t-elle. «Jane, vous avez une robe dans votre placard. Si vous voulez, le mettre et venir dans ma chambre pour que nous puissions parler de cette plus, » je suggéré.

Je n’ai pas entendu quoi que ce soit pendant quinze minutes que j’attendais sur mon lit. Enfin, la porte s’ouvrit lentement et Jill a pris un halfstep dans ma chambre. Ses yeux étaient baissés dans la honte, mais sa voix était pleine de douleur et de colère. Dans son esprit, il n’y avait aucune raison possible pour moi d’avoir fait cela. Elle tirait hors du bit Little Girl Hurt vraiment bien avec sa mi-cuisse satin cramoisi robe et son onduleux, cheveux rouge foncé qui coule librement sur ses épaules et dans son dos.

«Je ne peux pas croire que vous avez choisi ceci pour moi de porter, Zane. Maintenant, où sont mes vêtements? » elle grinça. « Jill, vous regardez bien dans ce – très bon -. Mais je ne le chercher pour vous que j’avais nos voisins d’à côté faire parce que vous êtes tous beaux jeunes femmes, » je l’ai expliqué. «Si vous me la couleur que vous portez dire, je vais vous dire où vos vêtements sont. » Jill resta immobile comme elle a travaillé que je parlais sa culotte. « Blue … les bleus profonds … ceux avec le noir … dentelle,» murmura-t-elle.

« Pas le blanc? » Je devais demander depuis que je l’aurais deviné ce fut la première paire de culottes non-blancs qu’elle ait jamais porté. Son esprit resserré avait élargi un petit peu. « Les blancs étaient presque voir à travers,» répondit-elle après une seconde. Je devais d’accord avec cela. « Je mets tes vêtements exactement où vous mettez tous les trucs que je rapportais de la Thaïlande, » répondis-je. Il a fallu un moment pour que cela se couler dans. Ses yeux brûlants verts surgi en état de choc. « Que vais-je porter au travail demain? » gémit-elle.

«Je vais vous dire si vous acceptez une demande que j’ai pour vous,» répondis-je avec compassion. « Très bien, » hoqueta-elle. Elle était si corps conscient qu’elle n’a pas vraiment penser aux conséquences de ce qu’elle disait, mais je pense qu’elle serait encore honorer sa parole. « Je veux que vous portez vos cheveux toute la journée de demain … ou en queue de cheval, mais qui est tout, » j’ai commandé. Jill m’a regardé vraiment confus; elle portait toujours dans un chignon.

« Mais pourquoi? » elle interrogé. « Je ne comprends pas. » « Vos cheveux est beau quand il est bas, tante Jill. Je comprendre qu’il ne serait pas vous tuer pour essayer un nouveau look, » répondis-je. Encore une fois, elle ne comprenait pas mais je suis d’accord avec cela, et d’obtenir ses vêtements de la garde-robe faisait partie de la transaction. Je sortis sac après sac et les mis sur le lit.

Jill a intensifié au cours du processus et a tiré divers articles de vêtements sur, complètement déconcerté par ce qu’elle découvrait. Ce ne fut pas salope à l’usure, mais il serait certainement montrer plus de ses courbes et de la peau qu’elle ne l’aurait jamais normalement considéré. Quand je fini de mettre des sacs sur elle a regardé devant moi, attendant plus. «Je ne peux pas porter de tout cela, » at-elle déclaré. « S’il vous plaît me dire que vous ne l’avez pas vraiment détruire mes vêtements. » « Jill, je ne brûler la plupart de vos vêtements et vous pouvez porter ce que je vous ai acheté. Vous êtes trente, pas soixante-cinq ans. Quand je sautai dans cette rivière, Dieu a décidé que je vous et non pas sauvé Tim, et je peux ‘ t crois que je vous sauvé de sorte que vous pouvez aller droit à la même vie que vous aviez avant, «J’interprété ce qui aurait pu être vrai … Dieu ne me parle pas. « Qu’est-ce que je fais pour mériter cela, Zane? » elle a plaidé. « Tu as brûlé tout mon truc de la Thaïlande, Jill. Et alors que vous pourriez penser à cela comme la vengeance, ce n’est pas. Vous ne pouvez pas le voir de cette façon maintenant, mais un jour, je l’espère, vous comprendrez que Je t’aime, » Je l’ai dit sa. « Zane, je ne comprends pas. Qu’est-ce que tu as fait était mal, méprisable, et méchant et je ne le tolérera pas. Nous devons prier Dieu, moi pour des conseils et vous pour le pardon, » bouda-elle. Elle a fait mettre à genoux à mon chevet alors j’ai suivi sur une longue pratique. Nous enserrés nos mains dans la prière et alors Jill ferma les yeux, le mien est resté ouvert.

Maintenant, mon lit est même pas au niveau du genou quand Jill se mit à genoux pour prier, se penchant en avant jusqu’à ce que ses coudes étaient sur le matelas, elle poussée par inadvertance son cul en arrière – oui, Jill était en levrette sur mon lit. Jill j’avais abstraitement connu était attrayant, mais l’idée d’avoir des rapports sexuels avec elle ne l’avait jamais venir.

Ce qui était maintenant «à venir» a été soudainement un problème, de même que mes tentatives pour garder avec exactement ce que Jill demandait à Dieu, mais l’essentiel de celui-ci semblait impliquer le Tout-Puissant de prendre la laine d’acier à mon âme corrompue, le plus dur et plus douloureux le lavage, le meilleur. «Amen», nous avons dit à l’unisson comme 37 minutes épreuve a pris fin et Jill se leva.

«Jésus m’a dit que je dois seulement mettre en place avec votre démence jusqu’au matin. Je préfère obtenir de nouveaux vêtements au lieu de se présenter au travail … comme certains catin, » proclama-elle. « Um … où vous est venue avec le mot« catin »et qui a dit qu’il était un péché d’être beau? » J’ai demandé. « Rien que je suis pour vous suggère la sexualité, pas de soutiens-gorge push-up, hauts courts, ou fente jupes. Ils sont des vêtements, rien de plus. »

« Peu importe ce que vous pensez, » a répliqué Jill. « Quelle que soit la folie que vous pensiez accomplissez ne fonctionnera pas. Je devrais vraiment appeler le pasteur. » « Et lui dire ce que je brûlais vos vêtements et acheté vous … des vêtements normaux? Pourquoi ne nous appelons pas tout le monde sur la liste de l’église? » Je l’ai prévenue. Jill rechigné à l’idée d’avoir notre querelle de famille exposée.

Jill renifla, filé, et a commencé à quitter la salle quand elle a rappelé les vêtements que je avais acheté pour elle. Elle souffla et revint pour eux, en me regardant très indigné. Quand je suis allé aider, elle m’a averti avec un regard haineux. Une heure plus tard, alors que je commençais à désespérer de mes actions, j’ai entendu la porte de la chambre de Jill ouverte et une crise crépus dans la salle. Après examen, je trouvai un des sacs que j’avais acheté des vêtements en dehors de sa porte. A l’intérieur, replié, étaient les autres sacs. Jill avait mis mes vêtements loin dans ses tiroirs et penderie. Je comptais que pour être une petite victoire.

Au petit déjeuner le lendemain matin je me suis efforcé d’être très correct et poli que je complimente Jill sur la façon dont elle avait l’air agréable. Elle est revenue mes platitudes avec un regard furieux et elle a quitté pour le travail sans dire un mot. En sa faveur, quand elle a appris ses cartes de crédit étaient des toasts qu’elle ne se décomposent pas et crier à moi par téléphone ou manquer de travail. Ce soir, elle n’a toujours claquer la porte du garage assez fort pour secouer les fenêtres de l’autre côté de la maison quand elle a obtenu la maison du travail.

« ZANE! » elle a crié, «Qu’avez-vous fait à mes cartes de crédit? » « Vos remplaçants devraient être ici samedi ou lundi au plus tard, » répondis-je doucement, comme elle a pris d’assaut à moi. « Alors, » je, « quelqu’un vous at complimenter sur votre apparence aujourd’hui? »

« Qu’est-ce que … je … ce n’est pas important», murmura-t-elle, puis elle a changé de tact. Elle est venue vers le canapé où je suis couchée, se mit à genoux, et a pris ma main. « Zane, vous tomber dans la luxure, la dégénérescence, et la dégradation – péchés de la chair Vous devez arrêter cela. ».

‘Arrête quoi?’ Je ne suis pas sûr exactement. « Ce que vous voulez que je fasse? Faut-il prier en outre sur la question? La nuit dernière, je me suis senti … quelque chose, mais je me sens encore vide, » je l’ai suggéré. Le visage de Jill allumé alors je glissai devant elle et agenouillé à côté d’elle. Jill était involontairement sexy comme elle sashayed avant sur ses genoux pour se reposer contre le canapé. Je tendis à elle et elle a pris ma main, puis l’orant a commencé.

Ce qui suivit fut une litanie répétitive de me tomber dans la luxure et désirs sombres (vêtements d’achat?). Cher a quitté l’oncle Tim n’a même pas une mention honorable qui aurait été surprenant qu’il n’a pas été un tel salaud pour moi. la négligence de Jill Je ne comprends pas très bien. Elle avait toujours été loyal, dévoué, et de soutien. Il me vint alors que je l’avais jamais vu exercer une once de compassion humaine vers Jill. Je me suis levé et a couru dans ma chambre à coucher, de se retrouver sur le lit. Jill rembourrée derrière moi après une minute.

« Zane? » elle se demandait. « Quand est la dernière fois que vous avez eu des relations sexuelles avec l’oncle Tim? » Murmurai-je si doucement que Jill a lutté pour me comprendre. « Mais … non, ne faites pas cela, Zane, ne tombent pas dans l’apostasie, » minauda Jill.

«Je dois un cadeau pour vous. Il est quelque chose que vous voulez, mais je veux que vous répondiez à la question,« J’offert. « Quel est le cadeau? » elle a demandé, prudemment intrigué. «Je peux vous promettre aucun regret, » je. Jill a pesé ses options tourné, et à gauche.

« Dinner, » Jill m’a appelé pour me une heure plus tard. Je suis allé en bas consciencieusement à la salle à manger pour profiter d’un repas médiocre dans le silence. Nous avons à peine échangé un seul regard. Comme je me suis levé pour nettoyer la table – nettoyage était ma corvée – Jill a parlé. « Sept ans. »

J’étais assez fier que je ne tombe pas plus en état de choc. Tout d’abord, dans mon adolescence, l’esprit de l’hormone-pourris, comment peut-on aller sans sexe pendant sept ans? Ensuite, comment pourrait quelqu’un avec Jill comme une femme veulent pas avoir des relations sexuelles au moins une fois tous les sept heures? Enfin … ce qui a été fait Tim dans la section dame-boy de Bangkok quand il m’a trouvé qu’une fois? Je me sens vraiment comme un idiot à l’occasion.

« Je vous ai sauvé trois robes dimanche préférés, » je lui récompensé. Les yeux de Jill ont montré une lueur d’espoir. »Lesquels? Je veux dire, comment saviez-vous quels sont ceux qui étaient mes favoris? » elle réfléchit. «Vous me dit, tante Jill. Je ne vous écoute, tu sais,» répondis-je. Elle m’a donné l’apparence étrange, comme si je venais de lui expliquer comment Ruth tua Goliath, pas David.

« Merci, » murmura-t-elle. La première bataille de la sorcière, le Brat, et l’armoire était terminée. La guerre continuerait. La prochaine fois que nous sommes allés à l’épicerie (Jill a décidé que le moins de temps que je suis resté seul, le plus lent, je chuterait à ma mort ardente éventuelle) je l’ai surprise en remarquant les gars elle la donne une fois encore et elle l’aimait, de ce que je suis sûr. Comment puis-je savoir? Elle m’a laissé parler à la mignonne Stock fille pendant quinze secondes devant moi titubant, ce qui était assez long pour elle d’écrire son numéro sur la paume de ma main. Je l’ai appelée et demandé si elle voulait aller à une fête de sororité quand le semestre a commencé. Elle m’a informé qu’elle était montée au lycée, donc je lui ai donné mon numéro et lui ai dit de me appeler sur son dix-huitième anniversaire si elle était toujours intéressé. Vous ne pouvez pas tous les gagner – immédiatement.

FFU

Maintenant, au collège je participais; Université Freedom Fellowship (oui, qui est F-FU si vous bégaient) est le collège chrétien dans ma nouvelle ville natale. Jill lire à leur sujet dans les salles de chat en ligne et en communiquant avec certains de ses chrétiens copines réseau social. Elle entendu dire qu’ils avaient un code vestimentaire et sans vérifier les détails, elle m’a acheté une douzaine de jeux de pantalons noirs et chemises blanches garantis pour me marquer comme un lépreux social.

Elle m’a signé pour mes cours. J’ai opté pour pré-Med; elle a insisté pour que je devrais aller pré-loi jusqu’à ce que je révélais mon désir secret de péché de travailler pour l’ACLU, à quel point elle a cédé. Elle voulait que je joue un peu de sport, je pense parce qu’elle me voulait avoir une prise sûre hormonal qui ne m’a pas impliquer de toucher les femmes. Je l’aurais dit que habillé comme je l’étais, deviennent des femmes (courts) d’enlèvement serait presque impossible.

Le problème était, ils ne proposent aucune des sports traditionnels, sauf pour le football et l’athlétisme. Je sentais que était bizarre mais je décidé de vous inscrire pour essais de football de toute façon. Je également signé pour le karaté, mais je ne savais pas ce qu’est une école chrétienne serait enseigné que, pour, plus Tir à l’arc (je ne l’ai jamais utilisé un arc avant), Marksmanship (je ne l’ai jamais tiré une arme à feu non plus), et Orienteering ( car tout le monde se perd dans la banlieue de la Virginie et doit subsister sur l’écureuil et la route tuent, non?). Je carrément refusé d’avoir quelque chose à voir avec l’équipe d’étude biblique compétitive.

À la fin du processus d’admission, je commençais à penser que ce fut une école pour une sorte de survivalistes uber-religieux. Pourtant, ils me ont accepté à court préavis et sauf pour une petite bizarrerie sous la forme d’admission en ligne, j’étais malheureusement prêt à aller à l’université. Ce serait cette petite bizarrerie qui allait changer ma vie pour toujours.

Il doit être une Eglise!

Avant que je puisse aller au collège il y avait une chicane à traiter et qui était à quelle église Jill et j’assisteraient. Je prétendais être partielle aux unitariens, principalement pour regarder le visage de Jill aller de la normale pâle à un rouge de betterave en colère. Parfois, son razzing est trop facile. Jill a choisi la Fellowship First Oint Free-voulu du Christ après avoir soigneusement pesée, compte tenu, puis tout à fait sans tenir compte de mon entrée. Je suppose que je devais être heureux, ils ne sont pas maîtres de serpent.

Sur ce premier dimanche il pleuvait. Je fini par avoir à courir dans la maison que Jill a soutenu la voiture du garage et je pris une tête dans une flaque de boue dans la pelouse. En voyant comment j’étais trempé, Jill m’a permis de passer à côté école du dimanche. Lorsque j’ai essayé de se rendre au service normal de ma voiture ne démarrait pas (elle avait insisté pour me l’achat d’une voiture d’occasion, ce qui m’a permis maintenant de revenir pour un nouveau).

Le deuxième dimanche était une comédie d’erreurs. La porte de garage ouverte à mi-chemin, puis a bloqué, et Jill a donné la mauvaise adresse à la famille de l’église, elle a désespérément appelé pour venir nous chercher. Le troisième dimanche j’étais malade, si malade que je manqué le film classique SYFY du semaine- (fin) samedi soir – Vampire Zombie Overlords II. Jill permet normalement me regarde parce que je lui ai dit qu’il montre la science dans un mauvais jour. Je voudrais souligner que Jill est pas stupide mais elle a tendance à croire que ce qui est le plus commode de sa vision du monde, dans ce cas, la science = Bad.

Le quatrième et dernier dimanche sans collège, Buddy Jésus m’a informé que je devais aller parce qu’aucune loi de Dieu a montré à me sauver. Il est avéré que la Fellowship First Oint Free-voulu du Christ était énorme – un de ces méga-églises et par le nombre de voitures de luxe dans le parking, pas un seul peuplé par les masses non lavées. Tout le monde était très, très sympathique au point où je refusais de boire ou de manger tout ce qu’ils ont essayé de forcer sur moi, craignant que je deviendrais un zombie drogué-out rempli d’amour inconditionnel et de bonheur vers le monde. La seule autre chose étrange était qu’il ne semblait pas y avoir d’enfants de mon âge dans la congrégation. Je n’avais pas l’école du dimanche ce jour-là. J’ai appris plus tard ce fut la fin de semaine de leur retraite Pre-College / Lycée des jeunes. Apparemment, tout le monde dans ce lieu a agi comme un troupeau.

Avant notre départ, je rencontre avec le pasteur William Penny, berger chef de ce troupeau, et il voulait être mon ami. Jill a été ravi avec le gars, mais en quelque sorte, il est apparu comme effrayant pour moi. Will, Jill, et quelques paroissiens bien intentionnés a fini par me diriger vers le bureau du pasteur (qui était aussi grande que grande cuisine de Jill). Là, mon nouveau copain me voulait signer des papiers.

Jill m’a prié de se dépêcher et d’en finir avec et a promis de me prendre pour un steak house agréable que nous avions vu, mais jamais été dans, comme si j’étais un petit enfant facilement satisfaits. Peut-être que je serais allé pour la pré-loi parce que je l’ai ignoré Jill et ai lu ce qu’ils voulaient me faire signer. Ils voulaient que je donne la dîme … et non pas sur mon revenu, dont j’avais pas, mais ma valeur nette.

Tout le monde autour de moi avait l’air d’espoir et je ne pouvais pas empêcher de sourire comme je l’ai ramassé le stylo et commencé à rire. Quand ils ont commencé à chercher confus je riais plus difficile, et qui leur a fait mécontent. Je ne prends le stylo pour écrire; Je l’ai ramassé pour que je puisse poignarder le premier à me précipiter. «Écoutez, le pasteur Bill … je peux vous appeler le pasteur Bill? » Je n’ai pas attendu sur sa réponse. «Je ne vous ou quelqu’un, mais tante Jill sais pas dans cette salle, » Je ris, « et je suppose que vous êtes tous les gens terriblement belles, mais ce sera un jour froid en enfer avant que je donne des millions de dollars à des gens que je connais rien à propos. »

«Nous faisons le travail de Dieu», le pasteur Bill m’a assuré, « et s’il vous plaît appelez-moi le pasteur William. » « S’il vous plaît,« Jill a plaidé, « ceci est ce que votre oncle Tim voudrait. » Pour l’amour de Jill, je ne riais pas à haute voix une fois de plus. Tim m’a donné des milliards de piqûres de moustiques, de la plomberie en plein air, et le cul-whoopings sur une base régulière de sorte tout ce que je sentais que je devais bon vieux Tim était en train de sorte qu’il n’a pas augmenté entre les morts une lourde pierre sur sa tombe lorsque le Fin des temps est venu.

En rétrospective, Tim m’a fait une faveur; il m’a appris la capacité d’être verbalement évasive en cas de besoin. «Tante Jill, comme l’oncle Tim m’a dit, être chrétien est une question de foi agissant par l’esprit et les mains. Il est de mon devoir de chrétien de faire en sorte que son héritage (vraiment ma maman et papa) est placé là où Dieu le veut. oncle Tim me ferait prier profondément au Tout-Puissant avant de prendre une telle étape capitale, alors que je prie shall ». Pasteur Bill avait l’air déçu de moi, ce qui était un pauvre masque pour son avidité insatisfait. Jill et le reste du troupeau semblent avoir acheté mon acte et ce fut la victoire que je devais gagner à droite, puis. Sur le chemin du retour Jill était fier comme Artaban. Je l’avais exprimé à ses nouveaux amis ce saint sage bon vieux Oncle Tim avait été. Ce fut le jour où je devais aller dans ma chambre d’étudiant sur le campus de FFU, donc je ne l’ai pas eu beaucoup de temps d’insister sur tout ce qui était arrivé.

Barbie Lynn Masters – Dorm Mère

Dire que j’étais assez déprimé quand je commençai déplacer dans un collège aurait été un euphémisme. J’y ai rencontré des belles filles qui ont également été emménagent dans mon dortoir, mais je ne suis pas beaucoup d’humeur à parler. Je trouve ma chambre, mais ils ont eu mon nom mal. Non seulement étais-je pas Zane ils ont même eu Glenn tort; ils mal orthographiés comme Glenda. Je ne l’avais pas été déballer quinze minutes avant cette bombasse en coup de vent en demande si j’étais le frère de Glenda. « Bien sûr, » ai-je plaisanté: «Je suis Zane. » « Puis-je voir une pièce d’identité? Je suis le Dorm Mère, » elle a demandé agréablement. Je lui ai montré mon permis de conduire qui se lit «G. Zane Braxton ‘. « Et tu es? » Je me suis renseigné. « Barbie Lynn Maîtres. Est-ce que vous vivez à proximité? » elle poussé. Je regardai autour de ma chambre (que je partageais avec un coloc as-de-encore invisible), en haussant les épaules, et répondit: «Oui. Je vis à environ un mile et demi, juste à l’intérieur des limites de la ville, » je jouais le long. Ne pouvait-elle voir qu’il était mon nom sur les bagages dans ma chambre et je serais déjà déballé?

« Pouvons-nous compter en voyant beaucoup plus de vous? » elle ronronnait, intensification dans mon espace personnel. Avec ses pompes de quatre pouces, elle était d’un pouce plus grand que moi, je devais donc incliner ma tête légèrement pour croiser son regard. « Sauf si vous avez une petite amie, bien sûr, » soulevé des objections elle. «Je n’ai pas de petite amie, mais je suis à la recherche pour un, » je lui sourit en retour. Je suis pas vraiment couché; Je cherchais beaucoup de petites amies. « Alors as-tu un petit ami? »

« Oh, non, » elle m’a assuré. «Je pris une pureté Pledge et j’avoir un fiancé je ne peux pas être dans une relation de cause à effet avec un garçon, bien qu’étant un« ami »d’un étudiant, je suis responsable est très bien. » Elle lécha ses lèvres. Ma compréhension de son raisonnement alambiqué était court-circuité par son D plus de clivage, des dents parfaites, les cheveux longs à la lumière d’or, yeux bleus de chambre douce, et, peau bronzée sans défaut.

Je ne l’ai jamais considéré moi terriblement timide. Je ne l’avais pas été avec une femme accueillante et disponible en deux mois; elle était là, dans mon visage, donc j’attrapé le cul de Barbie subtilement, attira à lui, et a commencé à l’embrasser. A première Barbie semblait être tout le monde parle et aucune action, mais qui a duré toutes les cinq secondes avant qu’elle était sur moi avec nos langues entrelacées et nos mains aller sur le dos et les ânes les uns des autres.

En un éclair, j’ai eu mes mains sa jupe plissée, dans sa culotte blanc uni, et massait chaque âne joue musculaire séparément et vigoureusement tandis que mes lèvres se sont partis et ont migré vers son cou et l’oreille de baisers et de morsures, qui tous semblaient vraiment exciter Barbie Lynn. Elle gémissait et broyage contre moi comme un adolescent qui descend d’un 48 heures sans solution porno binge.

Sa main gauche a glissé autour de l’avant de mon jean et toucha mon entrejambe où je venais rapidement à la plénitude de la vie. « Oh mon Dieu! » murmura-t-elle comme elle a commencé à me caresser de haut en bas. «Dites-moi que ce n’est pas une chaussette roulée. » « Hein? Quoi? Non, c’est tout de moi. Pourquoi demandez-vous? » Je marmonné entre lèche et baisers.

« Oh, certains garçons peuvent être très malhonnête, » soupira-t-elle de l’expérience passée. « Est-ce que ça fait mal? » « Non, il se sent bien, » Je lui ai assuré. « Etes-vous sûr qu’il ne fait pas mal juste un peu? » elle a persisté comme elle tâtonne ma bosse. Quelque chose me clued.

« En fait, il ne blesse un peu, » je devinais. Barbie Lynn a cassé notre étreinte, rembourrée silencieusement vers la porte, a pris un coup d’œil sur, puis referma. Elle était de retour dans mes bras en un temps record. « Dans ce cas, laissez-moi voir, » sourit-elle. « Comment un jive de pipe avec votre pureté Pledge? » Je me demandais bêtement à haute voix.

« Oh, » elle rayonnait d’un éclat angélique vers moi comme elle a glissé le long de mon corps et décompressé mon pantalon, nos yeux verrouillés ensemble, «un travail de coup est un péché et fait sortir de la luxure, mais soulager votre douleur est béni et fait par amour ». «Je me sens se rapprocher de l’accomplissement spirituel à chaque seconde que je suis avec vous, » je respirais huskily comme elle tiré vers le bas de mon pantalon et les boxeurs, déchaînant ma virilité.

Barbie provisoirement, avec un peu de crainte montrant, léchait le bout de mon pénis. Je lui ai laissé se habituer à moi avant de se reposer une main sur sa tête. Elle a répondu par engloutissant lentement mon gland, qui sentait flippe génial après ma longue période de sécheresse (s’il vous plaît rappelez-vous que j’avais pratiquement non-stop sexe pendant deux ans et demi). Elle hocha légèrement pendant le pompage de mon arbre rapidement avec une main et chatouiller mes couilles avec l’autre. J’ai essayé de pousser un peu, mais Barbie bâillonné. Je devinais qu’elle n’a pas été trop habile à cela, mais bon, tout le monde commence quelque part.

Au bout de cinq minutes, elle prenait plus de la moitié de ma longueur et faisant avidement. « J’espère que vous n’êtes pas près de venir, » elle marmonna entre deux bouchées. « En fait, je me sens avide,» répondis-je. Elle me regarda, la tête encore branlante. « Je peux sentir votre douleur et sentir que je devrais faire quelque chose à ce sujet, » je l’ai expliqué.

Maintenant, elle avait l’air confus alors je reculai, tiré Barbie par sa taille et embrassée une fois de plus. Je marchais gracieusement ma main de sa taille et de la hanche à son entrejambe. Avec une forte consommation de souffle par Barbie, elle fondit en moi et a mordu mon épaule. Ensuite, je nous retournai et la repoussa sur le lit dans le coin, son évasement pour moi que son sein a rebondi sensuellement et enticingly. « Qu’est-ce qui préoccupe votre esprit? » Barbie a demandé avec de grands yeux. «Je veux un avant-goût, » Je souris diaboliquement, qui ne lui tourna le plus.

Je suis tombé entre ses genoux tendus. Je fis un contact visuel avec elle comme elle redressa sur ses coudes et mes mains alla dans sa culotte ceinture. Je souris, elle rougit, et la culotte venu envoler. Barbie grinça alors claqué une main sur sa bouche pour étouffer le bruit. « Utiliser mes oreillers pour soutenir votre dos, » je dirigeais Barbie Lynn depuis qu’elle voulait clairement regarder. Je manoeuvré Barbie dans une position appropriée pour que j’étais à genoux sur le sol avec les jambes lisses et soyeux Barbie réparties de chaque côté. Barbie Lynn a été calé pour qu’elle puisse me regarder travailler. J’ai eu le sentiment qu’elle a été utilisée pour un certain niveau de stimulation, mais pas d’un gars. Je pourrais faire face à cela.

« Peut-être que nous ne devrions pas le faire maintenant, ou retourner à ma place où il est plus sûr? » elle a demandé. «Je suis trop faim pour vous dès maintenant, votre parfum est enivrant, » je finis par dire, et puis je suis allé dans je ne précipitez pas les choses parce que chaque première fois devrait être spéciale.. Ma main droite tracée la ligne le long des côtés et à l’arrière des cuisses de Barbie Lynn. Ma main gauche tracée la ligne sur sa région pubienne à son estomac qui a finalement pris fin avec son sein gauche.

« Se » haletait-elle. Je savais qu’elle avait un endroit pour être, mais je savais qu’elle pourrait utiliser un certain soulagement du stress aussi. Barbie atteint vers le bas avec une main pour contrôler ma main gauche et de la tête, mais j’obéissait mes instincts. Au moment où elle se décida à me arrêter, je submergé Barbie avec un agréable, mindwarping premier orgasme. Le bruit a quelques étudiants se faufiler pour prendre un pic.

Une fois que j’ai eu un semblant de contrôle sur elle, je commence une série d’actions pour exciter tout son corps. Sur le deuxième orgasme elle enroula ses jambes autour de ma tête et presque écrasa. Alors que je lapé son jus, je décide de suivre cette place en embrassant Barbie et lui donner certains de ses propres fluides au goût – un truc nouveau pour elle.

Je continuais ma bite gainés, bien que tous les trois des trous de Barbie avait l’air délicieux. Je pensais qu’elle était pas encore prête mais je ne parviens à enlever sa chemise dans le processus et les caresses et la tétée à ses seins magnifiques. Après les troisième et quatrième orgasmes, Barbie évanoui, et quand elle se réveilla, elle me chuchota qu’elle voulait ma bite dans sa bouche et la chatte. Pureté Pledge? Qu’est-ce que la pureté Pledge?

Barbie Lynn m’a confié qu’elle avait sucé la bite avant et pensait qu’elle était tout à fait bien à elle, et que quelques hommes avaient temped sa chatte et le cul avec une réelle pénétration, mais tout ce qu’elle avait fait jusqu’à présent était le plaisir elle-même avec des jouets et avec le aide d’autres (femmes) étudiants ici à l’école. Elle était encore techniquement une vierge (pas de pièces de garçon avaient pénétré son vagin), mais elle avait fait «tout le reste». Était-elle ou était-elle pas une vierge anal? Mon argent était sur la virginité.

Barbie a été heureux que j’allais à son église (il était très populaire au collège, elle m’a dit), presque aussi heureux que je devais la trouver si réceptifs et avides de plus de sexe. Je lui ai dit qu’elle avait besoin de sous-vêtements sexy et que je serais heureux de faire du shopping avec elle pour certains dans le cas où elle voulait modéliser tout (oui, je sais qu’ils ne vous laissent pas de sous-vêtements modèle). Pendant que nous parlions je l’ai aidée à se habiller, bien que nous ne pouvions pas trouver sa culotte.

Nous nous glissons après que, Barbie à tendance à ses filles et moi d’aller chez ma tante. Je lui ai dit que je la verrai demain. Barbie se mit à rire comme si elle ne me croyait pas. Comme je l’ai quitté, je commençais à apprécier le gars: rapport de fille de cet endroit parce qu’il avait l’air très bon en ma faveur. Ma soirée avec Jill passa sans incident; nous sommes restés jusqu’à tard que Jill a soudainement réalisé qu’elle allait être seul pour la première fois depuis des années, donc je ne finissent pas se faufiler tranquillement dans ma chambre jusqu’à ce que bien après minuit.

Day One (Il est un Quoi?!?)

Mon premier jour de l’université a commencé avec une alarme de réveil de jusqu’à six heures dans notre chambre. Les deux mon colocataire et je me suis assis à la même époque. Nous avons regardé les uns les autres et les feuilles n’a pas réussi à cacher il semble que nous dormions tous les deux torse nu.

« Salut. Tu es une fille, » je suis descendu en premier.

« Et vous êtes un gars,» répondit-elle avec indignation.

« Que faites-vous dans ma chambre? Je veux dire, pourquoi ont-ils me donner un colocataire? » Je.

« Ah … vous plaisantez? » elle a demandé, incrédule. Il est clair que je n’étais pas, et cette prise de conscience fait son sourire malicieux.

«Où est Glenda? » elle demanda à côté.

« Ugh, » Je soupire. «Quand je me suis inscrit leur système mal orthographié mon nom. Mon prénom est Glenn, ainsi la Glenda, mais je vais par Zane, mon prénom. Et vous? »

« Whoops. Je suis Rio Talon et cela va être méchant, » elle en riant. «Je dois admettre que je ne pensais jamais rencontrer quelqu’un comme vous à FFU. »

«Vous ne voyez pas tout à fait les fondamentalistes / Type survivalist inconditionnel non plus», répondis-je.

« Ha! » elle grogna. « You got me. Il était ceci ou trois ans dans une prison de sécurité minimale en Arizona, » at-elle avoué. Elle ne communiquaient ce qu’elle aurait fait le temps et il était vraiment pas de mes affaires.

«Je dois prendre une douche, » je l’ai changé le sujet.

«Je vais aller avec vous, » Rio volontaire comme elle a glissé hors du lit, et oui, elle était nue … et intelligemment et habilement rasé avec plusieurs chevrons délicats pointant vers le bas. Elle a également eu un tatouage noir du nom Lilith allant de la hanche droite le long de la ligne de bikini – certainement pas question Eglise.

Je suis allé au placard, a obtenu une robe, une serviette, et un kit de salle de bains. Rio effrontément me regardait bouger.

« Body-conscient beaucoup? » elle rit.

« Rio, j’ai passé les deux dernières années, le bain vers le bas à la rivière avec deux cents de mes plus proches voisins. Essayer de couvrir vieillit très vite, » Je souris en retour. « Est-ce que mon corps dégoût vous? »

«Dégoût ‘est pas le mot que je vais utiliser, » Rio a dit comme elle léchait ses lèvres et a également obtenu prêt pour la salle de bains. « Maintenant, passons vous rasé avant … la salle de bain est inondé avec les gens. Par ailleurs,« elle m’a jeté sous-vêtements manquants de Barbie, « sont ces vôtre? »

« Booty de ma culotte Raid, s’il vous plaît ne me tourne pas, » Je ris, que je les ai pris, puis les planqué dans mon sac à dos, je l’espère pour revenir à Barbie Lynn plus tard. Rio rit encore.

Comme je le pensais, non seulement ai-je affecté un colocataire, mais je suis sur un plancher femme, qui m’a valu plus que quelques regards choqués. Depuis Rio coincé près de moi, elle a obtenu sa propre part de regards, mais ceux-ci étaient plus dédaigneux; Rio mangèrent. Je ne pouvais toujours pas décider si je manquerais Rio ou non quand je suis ma nouvelle affectation de chambre.

Les deux jeunes filles dans les douches ignorées Rio et moi quand nous sommes arrivés dans ce qui m’a permis de se raser dans la paix et obtenir sous une douche chaude sans les cris attendus. Seulement quand ils vêtus de leurs robes et mis sur leurs verres ne les choses changent. Leurs regards sont mieux exprimées comme «un garçon m’a vu nue! suivi de «Un garçon m’a vu nue …» et a fini avec, «Un garçon m’a vu nu et il aimait ce qu’il voyait. Je reçois dur quand le vent souffle – partout dans le monde. Ils ont fui dans une crise de fou rire et je sortis en toute sécurité de la salle de bain avant une autre fille entra.

Il était à peine imprévue que mon costume fait Rio rire mais quand elle a suggéré des lunettes à monture de corne noire serait vraiment compléter le nerd-look, je devais rire aussi. Je l’ai noté sa jupe de régulation semble être un peu plus élevé au-dessus du genou que ce qui était prudent avec un manque prononcé de sous-vêtements. Rio a avoué que ses parents jetés tout son usure «décapant» quand ils l’ont expédié hors et elle n’a pas été va porter la culotte ‘mamie’ ils avaient mis en place de ses G-strings.

Le trek cross-campus à la salle à manger aurait été plus instructif si Rio ne me avait attirés dans une conversation captivante. Rappelez-vous maintenant, j’avais été isolé à partir de la culture pop occidentale traditionnelle depuis plus de deux ans et a eu beaucoup de rattrapage à faire. Nous avons pris quelques plateaux de petit-déjeuner; puis, à l’insistance de Rio, nous sommes en dehors de manger à peu près par nous-mêmes, ou alors nous espérions.

« Professeur … » a demandé cette jolie brune avec des queues de cochon, fossettes, et en poussant ses seins sur mon visage; J’ai à peine remarqué qu’elle a été soutenue par trois autres filles.

« Hein? » J’ai interrogé.

« Braxton, » Rio a parlé sur moi.

« Pourriez-vous me dire … où le … euh … Clegger la science du bâtiment est, le professeur Braxton? » Elle a menti pathétiquement.

Mes premières pensées ont été, «pourquoi est-elle vêtue d’une blouse blanche ces minces deux tailles trop petites? et se demandant «quand est-ce fil tient ce bouton central en place va renoncer à son combat sans espoir et laisse ses seins pop out? Puis je suis devenu curieux de savoir pourquoi elle m’a appelé «professeur».

« Il est juste là-bas, » je l’ai dit, que je me suis levé, mis ma main sur le bas de son dos, et a souligné le chemin avec mon autre main. L’emplacement du bâtiment était aveuglante évident puisque ce n’est pas un immense campus.

Si les choses ne sont pas assez maladroit, Mme Brunette tordu, frotté son durcissement des mamelons contre ma poitrine, et a demandé,

« Là? »

« Non, » je corrigeais en chuchotant dans son oreille, lui causant de se tortiller contre moi. Je pris son avant-bras, prolongé mon contact sur le pouls de son poignet avant de le diriger vers le bon angle.

« Je vous y aller à pied,» ajoutai-je, « mais nous devons aller à l’auditorium bientôt. »

« Je vous remercie, Professeur Braxton. » Elle agita une troisième fois. « Il est vraiment dommage que je n’ai pas de vos classes. Que voulez-vous enseigner? »

«Il est un Biblique Archéologue, » Rio interrompu, « spécialisée dans Early Christian Erotic Art et Rituels. »

Je me sentais Mme Brunette ont un micro-orgasme sur ce morceau de nouvelles fantastiques.

«Prenez-vous toujours sur les élèves? » Brunette haletait pour moi. Rio a sauté.

« Whoops! Regardez le temps! » exclamé Rio, «Professeur, vous devez aller – Right Now » Avec cela, elle m’a traîné loin de Mme Brunette et sa fille posse et à travers le campus.

«Que diable était que et pourquoi at-elle me appeler professeur? » Je sifflai à Rio que nous sommes arrivés à l’auditorium pour notre première assemblée.

« Oh, ce doit être quelque chose du Sud, un peu comme les Anglais appelant les hommes« gouverneur »,« elle a menti de façon convaincante. Comment puis-je sais maintenant qu’elle a menti? Il deviendra évident.

Je pris un siège avec Rio entre la mer des étudiants et c’était juste ma chance que nous étions entourés par les filles une fois de plus. J’étais vraiment pas d’humeur à les faire gawk à moi pour que j’affalé vers le bas et gardé un profil bas. La salle semblait pleine et il y avait une magnitude de professeurs et de tels sur la scène.

Quand une grande femme majestueuse, attrayante, mais exigeante et sévère avec de longs cheveux gris a travaillé en un chignon intensifié sur le podium, la salle se tut. D’abord, elle nous a conduit dans la prière, que je trouvais étrange parce que normalement à ce niveau de l’intégrisme, les femmes ne pouvaient pas conduire les hommes dans la prière, mais je aurait pu se souciait moins. Elle se félicite des aînés hausse, puis a travaillé dans la liste jusqu’à ce qu’elle a reconnu la nouvelle classe de première année, en leur rappelant leurs «devoirs» Servante, quels qu’ils soient.

Je regardai à Rio qui étouffait pour réprimer une certaine joie sombre, sans aucun doute à mes dépens. Le chancelier de FFU nous a travaillé à travers une partie de ce que je pensais était la merde de l’école normale, plus un rappel à examiner avec diligence leur code de comportements moraux et éthiques et les noms de leurs conseillers d’orientation spirituelle au cas où ils se sentaient la méchanceté de les surmonter. Compte tenu des blouses blanches minces et courtes, des jupes à carreaux plissés, votre serviteur et les autres hommes sur le campus allaient être marqué comme un fou, la morale et l’éthique damnés.

Une prière de clôture a terminé la réunion et nous avons dispersé comme une bonne petite tête de mouton pour notre première classe du semestre. Rio et moi avions la littérature anglaise, mais dans des pièces différentes de sorte qu’elle était le genre / assez sadique pour me laisser tomber par ma chambre avant de sa propre manière. Je suis entré et a pris un siège du milieu. Encore une fois toutes les filles me regardaient drôle quand ils sont venus et je ne pouvait pas manquer le fait que dans une dimension de classe de vingt ans, nous avons eu dix-neuf filles et seulement un gars – moi.

Je réfléchissais cette plus (je suis en fait un gars intelligent, mais je l’avoue, je n’étais pas montrer trop récemment) lorsque notre professeur est venu. Son nom était Mme Goodswell (pas de mensonge) et elle était une brune magnifique avec des seins de plus grandes proportions que Barbie Lynn, et le reste juste obtenu lusher.

Mme Goodswell appuya contre l’avant de son grand bureau en bois et utilisé sa tablette pour faire défiler l’appel. J’étais numéro trois.

« Braxton, » sa douce voix sucrée traînante out. « Glenda Braxton. » Je bougeais dans mon siège.

« Ici, » je l’ai dit dans une voix masculine claire, « mais je vais par Zane. »

Mme Goodswell leva les yeux sur ses lunettes de lecture, attendre quelque chose d’autre que moi. Comme elle me regarda ses yeux grandissaient … et elle avait l’air … et elle avait l’air.

« Que portez-vous? » elle demanda sèchement.

« Qu’est-ce que ma tante m’a dit était tenue de l’école proprement dite, Mme Goodswell, » répondis-je timidement.

« Une tenue correcte est clairement défini – chemisier blanc et un bleu et or jupe écossaise plissée avec sox du genou blanc et des chaussures noires Les hommes portent des pantalons;. Les femmes portent des jupes, » a précisé qu’elle. J’imagine ma mâchoire bée à celui-là. Enfin, je me suis levé pour qu’elle puisse obtenir un bon regard sur moi.

«Je suis habillé correctement, alors je suis un gars, » j’insisté. Mme Goodswell avait regardé ennuyé mais maintenant elle regarda énervé. Elle se dirigea hardiment vers moi, les talons en cliquant sur le sol en marbre.

« Donc, vous insistez pour que vous êtes un homme, avez-vous? » elle sèchement. Avant que je puisse faire quoi que ce soit, mais nod elle a giflé un creux de la main contre mon entrejambe. Je toussais dans la douleur.

Je suis devenu excité malgré le léger inconfort parce que je suis maintenant regardais vers le bas dans la poitrine généreuse de Mme Goodswell. Ses yeux allaient de colère à prononcer choc.

« Vous êtes un homme,» murmura-t-elle dans l’horreur. « Que faites-vous dans ma classe? » Je suis arrivé dans mon sac et a obtenu mon emploi du temps, laissant son regard sur elle. Je remarquai sa main est restée sur mon entrejambe.

« Nine a.m., Anglais Lit. 101 dans la chambre 204, Denning Salle V. Goodswell, » je l’ai lu à haute voix. Mme Goodswell relut alors qu’elle massait mon arbre de plus en plus; inconsciemment ou non, je ne savais pas.

« Très bien », dit-elle décisive. Elle se retourna et revint au rouleau. Comme je me suis assis, j’ai eu ce sentiment effrayant que tout le monde me regardait, ou plus précisément, mon Goodswell inspiré dur.

Après que peu de drame la classe réelle était correct. Mme Goodswell était assez lumineux et ont rendu notre voyage à venir dans les œuvres d’un tas de vieux gars britanniques fun son mort. Quand la cloche a sonné, nous sommes levés et avons commencé à déposer sur, mais Mme Goodswell me fit signe d’attendre que les autres de nous laisser tranquilles. Cela n’a pas fonctionné de cette façon; les autres filles ont plané juste devant la porte.

«D’accord, M. Braxton, qu’est-ce que vous essayez de prouver? » elle m’a accusé avec un peu de chaleur réel.

« S’il vous plaît, Mme Goodswell, croyez-moi;. Je n’ai pas la moindre idée de ce qui se passe ici, je me suis réveillé avec une fille dans ma chambre ce matin …» commençai-je.

«Vous avez eu une fille dans votre chambre ce matin? Cela ne vous prendra pas longtemps, » dit-elle amèrement.

« Non – attends, il était mon colocataire affecté, Rio Talon, et elle était de son côté de la pièce Il est correct parce qu’ils me accidentellement coincé sur le plancher d’une fille dans le dortoir, car il y avait des filles dans les douches aussi. » Je a continué.

«Avez-vous pas chose qui était un peu bizarre? » elle demanda avec méfiance.

. « Pas vraiment, madame, je l’ai passé les deux dernières années avec les missionnaires en Thaïlande rurale;. Je suis habitué à la baignade avec des femmes nues tout le temps Au début, je pensais que cela était une sorte de pagaille bureaucratique mais après avoir fait mon propre recensement rapide de votre classe, je pense que je l’ai raté quelque chose de crucial, « je l’ai expliqué.

« M. Braxton … Zane, c’est une école de filles;. Les hommes ne sont pas autorisés Nous ne pouvons même pas employer un homme de moins de quarante-cinq ans,« elle m’a informé tout en étudiant mon expression. Alors que mon pénis aurait fait culbutes de joie, mon cerveau regardait mon accès à mes fonds d’affectation spéciale va dans les toilettes.

« Je suis désolé. Je suis sûr que ma tante Jill ne savait pas et je vous assure, je ne connaissais de ce fait. Que faisons-nous maintenant? » Je soupirai.

« Je crois que vous, Monsieur …. Zane. Personne ne l’utiliser comme une excuse après avoir traversé toute la peine de se faufiler ici. Pour l’instant, vous continuez à vos cours et je vais informer vos autres instructeurs de ce. événement ..extraordinary. Attendez-vous à passer le déjeuner avec le chancelier afin que nous puissions vous sortir de cette situation. Puis-je compte sur vous pour être bon dans l’intervalle?  »

«Je ferai de mon mieux, » je l’ai promis. Elle m’a rejeté et a commencé à utiliser son téléphone. Lorsque je me suis glissé hors de la chambre, mes camarades de classe ont fait assez pour moi de faire mon chemin dans la salle à manger.

« Zane! » une jeune voix féminine appelé. Je me suis retourné pour voir Mme Brunette. « Est-il vrai que vous êtes un étudiant de première année ici? » Je suis sûr qu’elle serait en colère pour l’ensemble gag «Professeur» Rio avait joué et je serais involontairement disparu avec.

« Oui, » j’ai avoué. Elle avait supposé que j’étais un enseignant parce que je suis de sexe masculin et je ne l’avais pas corrigé.

« Embrasse-moi! » elle rayonnait avidement. Cela n’a pas été ce que je pensais, mais je réagis rapidement et lui a donné un baiser chaste sur les lèvres. Mme Brunette avait l’air bouleversé. « Vous pouvez faire mieux que ça, » ordonna-elle. Encore une fois, pas ce que je pensais; Je mets mon sac vers le bas, pris le sien de son épaule et l’a placé à côté du mien.

J’ai commencé avec une répétition du dernier baiser, mais au lieu de cela étant le point final, je l’ai utilisé comme une base sur laquelle bâtir. Je lui tirai lentement; elle a tiré ses bras entre nous et caressa mon visage que je lui plongeai avec assez d’action de la langue pour rendre notre torride embrasser une exploration thermographique de la luxure. Nous nous sommes embrassés pendant plus d’une minute avant que je l’ai élevée et laisse partir.

« Mieux? » Murmurai-je pour elle. Mme Brunette acquiesça rêveusement. Comme je l’ai récupéré mon sac sur le sol, je compris que j’étais à la dérive dans une mer de jeunes femmes solitaires. Je pouvais maintenant faire preuve d’empathie avec ce bébé phoque perdu qui a trouvé lui-même entouré par un groupe de baleines tueuses.

« Embrasse-moi! » a insisté une blonde.

« Non, moi, je suis ici en premier. »

«Je suis une personne âgée, je vais d’abord», demanda une femme noire à couper le souffle. Je ne savais pas ce qui se passait et je ne savais pas comment faire face à cette situation bizarre, mais tout ce qui a été sorti de mes mains par le prochain bruit que j’entendu.

« Lâchez-moi, salope, » j’ai entendu crier Rio, suivie d’une gifle et son cri. Rio était à peine mon ami – en fait, elle avait servi de moi pour son amusement personnel pendant tout le temps que je lui avais su – mais elle était mon colocataire, un étranger, et j’étais sûr que personne d’autre ne viendrait à son secours. J’épaulé mon chemin dans les directions de ses cris et de sanglots, écartant les quelques dernières filles qui nous séparent.

Rio était sur son ventre sur le sol avec trois filles recueillies sur elle. Le plus proche de moi était un avec des cheveux noirs ondulés épais et la peau foncée qui avait son pied poussant vers le bas sur les fesses de Rio. Le second, qui semblait être le chef, était une fille noire avec des cheveux noir brillant dans un tissu complexe et rebondissait sur le dos de Rio, arrachant ses cheveux douloureusement, et a été narguait Rio, en disant qu’elle était censée être un bon petit bête de somme ainsi que se moquant d’elle comme un «criminel». Le dernier bourreau était le seul en face de moi, même si elle était préoccupée par la tenue des bras de Rio avant de sorte qu’elle ne pouvait pas toucher à gratter le meneur.

Il n’a pas été difficile pour moi de comprendre ce qu’il faut faire. Lorsque Weave a commencé de rebondir, je balayais les jambes sous l’autre fille de cheveux ondulés, envoyant son basculement vers l’arrière. Je me suis alors mis une chaussure sur les fesses de la jeune fille noire, son propulsant dans les spectateurs sur le côté éloigné de nous. Je ne l’ai même pas pris la peine avec une fille numéro trois.

Je saisis Rio par le bras et la tirai et son balancé derrière moi. Il est avéré être un bon choix parce que quand la jeune fille noire dos-basculé vers le haut dans un mouvement fluide, elle a atterri dans un art martial de défense position. Je me suis battu sur mes mains, ou aurais si la cloche avait pas sonné. Comme il était, la jeune fille noire paraissait à la fois indigné et choqué quand elle a pris dans mon sexe et ma contre-position.

Un flot de filles soudainement nous séparait. Rio a eu l’occasion de prendre son sac, puis ma main, et ensemble nous boulonné à notre prochaine classe qui était, assez curieusement, l’archéologie biblique, mais sans les parties de procréation. Notre professeur, Mme Carradine, me traitait un peu froidement, mais l’attention dirigée mon chemin par le corps étudiant était tout sauf.

A peine sorti mon livre quand la fille derrière moi tapota mon épaule et m’a glissé une note.

Vous prendrez mon sac pour le déjeuner et le déjeuner avec moi. Dove Foster

Je fronçai mon front et a montré la note à Rio qui était assis à côté de moi. Elle sourit et chuchota: «Le devoir de Servante, » dans un ton condescendant. «Avez-vous pas lu votre manuel? » Toute autre conversation fut interrompue par l’éclat des cloques de Mme Carradine.

Pour une raison quelconque, Buddy Jésus m’a gardé à l’abri de l’attention plus femelle jusqu’à ce que la classe a pris fin et je commence à faire mon chemin. Je pris un certain confort que Rio est resté près de mon côté.

« Zane. Zane Braxton … ça vous dérange si je vous appelle Zane? » gazouillé une plus courte, fille mince avec des cheveux et des lunettes noires de longueur d’épaule comme elle a attrapé mon coude dans une poignée de mort par derrière.

« Vous ne pouvez pas lui demander de faire quoi que ce soit jusqu’à ce qu’il sort de la classe, » Rio a mis en garde le nouveau venu. Maintenant, je devais décider si oui ou non je serais un esclave de Dove pour une heure parce que techniquement, elle semblait être en violation des règles … que je ne savais rien.

« Non, je veux aider, » at-elle plaidé. «D’ailleurs, je suis un étudiant de première année comme Zane donc je ne peux pas lui demander d’effectuer … Je veux dire faire quelque chose pour moi – gak – pour moi», rougit-elle.

« Quel est votre nom et comment pouvez-vous aider? » J’ai interrogé. Je me frotte doucement son épaule et du bras gauche pour la calmer. Elle m’a récompensé avec une profonde inspiration et un sourire chaleureux.

«Je suis Iona Becket. Eh bien, je comprendre que vous ne disposez pas d’un web-spot ou un gestionnaire de calendrier pour vos devoirs de servante et je pourrais aider. Que pensez-vous? » J’étais toujours réfléchissais au-dessus lorsque Rio me repoussa dans les flammes de l’Enfer.

« Iona, si vous pouviez le faire pour Zane, je suis sûr qu’il vous donner un massage à l’huile sur tout le corps nu, » elle a taquiné son compatriote freshman. J’étais sûr Iona rougissait furieusement jusqu’à la plante de ses pieds couverts de chaussettes.

« Super, je vais mettre mes chiffres et de créer votre calendrier, de sorte que si vous me donnez votre numéro, je vais travailler, » barboter elle. Je fis comme demandé et Iona sauté hors … à travers la foule des femmes attendaient à l’extérieur. J’espérais qu’ils attendaient pour moi parce que si Rio avait énervé que beaucoup de dames, elle était elle-même.

« Comment savez-vous que j’ai enseigné le massage? » Murmurai-je sur le côté de ma bouche à Rio.

«Vous étiez en Thaïlande pendant deux ans et vous êtes à la fois pas trop stupide et êtes vraiment bon air si je figure une ruelle lady-boy retour vous a montré une chose ou deux, » répondit-elle.

« Il était deux lady-boys, mais je ne pense pas que nous puissions aller dans ce moment. » Je jetai un regard à la foule.

« Zane, je vais vous manquer quand ces chiennes chrétiennes vous baisent à la mort, vous n’êtes pas un trou du cul au total, » Rio soupira que nous sommes partis. Je devais comprendre qui était la plus belle chose qu’elle allait jamais à me dire. Je suis sorti avec la certitude que je serais déchiré par des chacals bien intentionnés.

«Viens avec moi», dit cette voix impérieuse dans le vacarme. Une femme (clairement un haut dominant) qui avait une ressemblance étonnante à l’enfant l’amour de Angie Harmon et Tyra Banks me fit signe en avant. Comme elle avait une peur freshman trimballer déjà autour de son équipement, j’étais un peu incertain quant à ce qu’elle me voulait dans les quinze (maintenant dix minutes) entre les classes.

Je traînais après le Super Smoking Hot Chick dans la direction générale des sciences de la vie de Dickens construction, en regardant la plupart du temps son cul mouvement sous cette jupe.

«Alors, avez-vous un nom? » Demandai-je finalement. L’autre recrue trébuché et haletait à mon ignorance.

«Tu es vraiment naïf,» rit SSHC. «Je suis Christina Buchannan, Président Senior Class et le capitaine des équipes d’étude de soccer et de la Bible. Je suis aussi la petite-fille de Clarence Ingersoll, l’un des vingt-cinq hommes les plus riches en Amérique. Alors, pensez-vous comme regarder mon cul ou êtes-vous plus d’un homme tit?  »

« Cela ne veut pas vraiment juste,» répondis-je après une certaine considération. « Ton cul est divine, mais vos seins sont si parfait que je me sens vraiment la seule façon de le dire est avec les mains sur l’inspection. » Elle a arrêté, se retourna et me regarda avec un regain d’intérêt.

« Vous ne manque pas d’ambition, M … Zane. Un jour, nous pouvons juste à voir au sujet de vous laisser décider ce qui est mieux, » Christina sourit d’une manière d’écolière décidément non-chrétienne avant de reprendre notre voyage.

Jamais à résister à la chance de me jeter dans les rapides dans la poursuite d’une femme, je lui ai demandé,

« Alors as-tu un petit ami? » Bien sûr, cette fille est de trois ans de plus que moi et une princesse pour démarrer, mais on ne sait jamais à moins que vous essayez.

« Vous savez mieux que cela, Zane, » elle me grondait espièglerie. «Vous avez déjà eu cette conversation avec Barbie Lynn de sorte que vous savez sur la Pureté Pledge nous … nous prenons les filles quand nous venons ici. »

Je ris qui me valut un regard légèrement plus sévère.

« Désolé. Il est … Je sais que ce un étudiant ici qui je ne peux pas imaginer prendre cet engagement, à moins qu’une arme à feu a été mis à sa tête,» répondis-je. «Tout tourne autour de toi, tu sais? »

« Touché, Zane», a reconnu elle. « Vous parlez de votre colocataire. Je ne pense pas le criminel sera de garder à elle. Son père est membre du conseil d’administration à une église sœur à Phoenix mais elle a rien été, mais un péché et honteux. »

« Wow, » je lui ai dit que mon humour fanée, « vous êtes passé de beau à laide dans un couper le souffle quinze secondes. Avez-vous parlé plus de dix mots à Rio … jamais? »

« S’il vous plaît accepter le fait que vous êtes encore un jeune homme qui a beaucoup à apprendre sur le monde et le plan de Notre-Seigneur pour nous», a déclaré Christina avec gravitas. Après quelques secondes de marche en silence, son pauvre freshman asservi soufflant le long, at-elle ajouté.

« Vous l’avez connu combien de temps, Zane? »

« Cinq heures,« J’avoué.

« Si vous n’êtes pas sur le point d’être jeté hors d’ici, je prendrais infraction avec votre attitude, mais étant donné que nous verrons probablement pas les uns des autres après aujourd’hui, je choisis de trouver votre acte de chevalerie vers Rio pour être pittoresque, » elle daignait dire.

«D’accord,» répondis-je, « vous semblez comme une belle femme intelligente, donc je vais vous permettre de présenter des excuses à Rio pour l’appeler un criminel quand vous la voyez à côté, ou à la fin de la semaine si vos chemins don ‘t traverser, peu importe ce que « .

«Si je ne le fais pas, » Christina m’a raillé, «ce que vous pouvez éventuellement faire pour moi? »

«Je vais vous faire excuser de toute façon et vous regretterez de me faire te force, » Je lui ai promis uniformément. Christina savait tout sur l’équilibre – ou dans ce cas imbalance- du pouvoir; tout semblait être en sa faveur. J’étais un insecte et elle avait raison en ce que je serais probablement allé de l’Université Freedom Fellowship après le déjeuner.

À ce stade, il serait peut-être bon de mentionner que je suis avec mes parents quand ils sont morts. Maman était en tête quand toute une paroi rocheuse séparée de la montagne et l’a traînée dans la vallée ci-dessous. Papa a été soufflé en vrac, et deux de mes trois pitons cassé. Maman a disparu et papa a été gravement endommagée, mais il était assez ensemble pour savoir qu’il était sur le point de me tirer vers le bas pour ma mort avec lui.

Je ne savais pas ce que papa a été atteint et il n’a rien dit, mais quand il a commencé à scier à sa connexion à moi, je criais pour lui d’arrêter. Il n’a pas fait. Je l’ai vu tomber pendant que je criais son nom. Je passais toute la nuit sur cette montagne coincée sous la falaise où je me étais fixé en utilisant les techniques de survie mes parents me avaient enseigné jusqu’à l’arrivée des secours.

Je me peine vais laisser un peu, l’auto-importante, riche, snob religieuse immature obtenir le meilleur de moi. Je veux croire que j’apprécié la leçon de vivre chaque instant au maximum de mes parents. Rio méritait la chance de vivre chaque moment aussi, et pas son passé jeté son visage; cet endroit était assez mauvais juste face à notre situation actuelle.

«Je vais vous chercher ici quand la classe laisse échapper, » Christina a ordonné comme elle me déposa à la biologie.

« Désolé, mais je l’ai déjà été réduits en esclavage pour l’heure du midi, » je.

« Cela n’a pas été une demande, M. Braxton, » elle a dit avec un regard serein. «Je suis pour vous emmener au bureau du chancelier à midi. »

«Suis-je pas fait confiance pour trouver mon chemin moi-même? » J’ai interrogé.

« M. Braxton, vous êtes un garçon qui a menti son chemin dans un collège chrétien tout-filles si confiante vous ne semble pas être le sage de l’action», elle béatement m’a informé.

«Est-ce parce que je suis un pénis ou que cet endroit est un super-nova de répression sexuelle féminine? » Demandai-je à côté. La première année d’accompagnement mule déglutit.

« Je vous verrai en quarante-cinq minutes, » Christina m’a informé comme elle flânait off. Je lui ai donné VAGABOND un clin d’oeil et elle un clin d’œil en arrière.

Avant que je suis entré dans la chambre, je reçu un message de Iona; tout mon temps libre a été réservé à neuf ce soir. Depuis que je suis presque en retard en classe, il y avait seulement quatre chaises ouvertes pour moi: trois dans le dos et un au milieu d’eux. Je choisis d’être poli.

Mon professeur de biologie a été le Dr Burns, qui avait l’air assez vieux pour avoir été autour pendant la Scopes Monkey Trial et sa pensée était aussi conservatrice. Il n’a pas été scientifiques avant-gardistes. L’enfer, je pouvais à peine voir la méthode scientifique de notre tour d’ivoire de l’intolérance religieuse. La jeune fille à ma gauche a gardé élever l’ourlet de sa jupe jusqu’à ce que je vérifiais qu’elle portait roses culottes coupées français et qui m’a empêché de dormir ce cauchemar scolaire.

Christina attendait pour moi quand je suis sorti, moins ses serviteurs (classes venait d’être laisser sortir alors qu’elle n’a pas encore pris au piège un), mais elle avait gagné trois acolytes qui me regardait avec des degrés d’amusement et de mépris variable. Le plus court d’entre eux, une brune sexy avec un visage foxy-like me regarda avec haine mal déguisée, sur ce que je ne savais pas.

« Allez, Zane, » Christina dit qu’elle me tendit son sac de livres, « le temps de faire face au jugement. »

« Face jugement? » J’ai l’habitude. «Sommes-nous vraiment allons là-bas? J’ai fait une erreur honnête et d’ailleurs, est pas le pardon des péchés de la vertu chrétienne prime? »

Fille en colère saisit mon bras et tira, mais les tristes faits de la physique et de ma contrariété l’empêchait de me déplacer. La jeune fille terre ses dents, sur le point de rage.

« Zane – venir, » a dicté Christina calmement. «Le ciel, le libérer avant qu’il ne commence à pleurer à la presse libérale sur la violence physique. » Paradis? Sérieusement, qui nomme leur fille ciel, je pensais, je me suis souvenu où je suis debout. Je suis allé humblement aux côtés de Christina quand le Ciel m’a libéré, puis nous avons commencé à faire notre chemin vers le bâtiment de l’administration.

Mon téléphone est parti et j’ai vérifié le message et a dû ricaner. Il était Iona et apparemment les filles commencent à utiliser mon temps comme une sorte de monnaie.

« Qu’est-ce que c’était tout ça? » un autre acolyte demandé. Celui-ci était en fait sympathique. «Je suis Chastity, » s’identifie-elle.

« Hey, Chastity,« Je lui sourit à elle. «Ce fut un étudiant de première année entreprenante qui garde la trace des dame a demandé à mes services de Servante, et maintenant que je suis apparemment échangé autour. »

« Vous êtes une putain, » gronda Angry Chick Ciel.

« Ecoute, » j’ai tourné le dos, « ceci est votre tradition fou, pas le mien. Je ne fais que mes upperclassmen réclament de moi. J’agis comme tout autre étudiant de première année entrant. Mais je dois admettre … Je ont pas réellement lu encore le manuel « .

« Que ce soit, le ciel, » a conseillé Christina. « Ce sera fini en trente minutes et il sera parti. »

Sur cette note, je me suis tourné à la dernière haute sans nom. « Alors, quel est votre nom, si vous voulez bien de me dire? »

«La foi», répondit-elle prudemment. Je continuais de sourire.

«Je jure, si vous mesdames ont une fille nommée Espoir dans votre cercle d’ami nous devrions former un 80s style punk rock band tout-filles. Je serai le directeur, se heurtant constamment avec Christina sur les différences artistiques,« Je rambled sur.

«Vous êtes une sorte de noix, » Chastity souligné.

«Je suis sur le point de la plus courte carrière universitaire dans l’histoire, donc j’avoue être un peu nerveux, » j’ai avoué, et la surprise des surprises, Chastity posa une main réconfortante sur mon épaule. D’une certaine manière qui a fait le ciel en colère avec moi, que je ne pensais pas été possible.

Avant que je puisse plonger dans les psychoses du Ciel, nous sommes arrivés au bureau du chancelier. J’ai donné Christina son sac que les filles me abandonnés une fois que le secrétaire me fit entrer avec un reniflement dédaigneux de son nez.

étaient à l’intérieur de six femmes, mais je ne reconnaissais deux: Chancelier Dr. Melrose Bass et Mme Goodswell, qui se trouvait être aussi mon conseiller spirituel attribué.

«Venez vous asseoir, M. Braxton, » a commandé le Dr Bass. Depuis la seule chaise ouverte était directement en face de son bureau et flanqué par les autres chaises (donc je serais doublement flanqué), je pris ma place.

« Comme vous devez maintenant comprendre, il y a eu une erreur horrible, » a poursuivi le chancelier. « Pour remédier à cette situation, vous retirerez de l’Université Freedom Fellowship en vigueur immédiatement. Vos frais de scolarité sera, bien sûr, être remboursé. » Elle a glissé quelques papiers devant moi.

«Je suppose que tout le monde sait qui je suis, madame, mais qui suis-je dans la chambre avec? » Je me suis renseigné.

« Signer les papiers», a insisté le Dr Bass.

« Puis-je penser à ce sujet? » Je me suis renseigné.

«Non,» répondit-elle.

« Êtes-vous sûr? » Je persistais.

«Oui», dit-elle sèchement en colère.

«D’accord, alors, je ne suis pas la signature, » je décide.

Tout le monde agité sans relâche.

« Vous n’avez pas le choix », l’une des femmes anonymes dans la salle déclarée. «La sécurité vous remettra au département du shérif que nous vous retirons si vous ne laissez pas sensiblement. »

« Cela ressemble à un procès, » je l’ai noté.

«Vous vous trompez, monsieur Braxton,« le chancelier foudroya. Je remarquai la femme la plus éloignée sans nom me regardais moins convaincu; que son avocat du collège fait.

«Chancelier, j’ai un profond respect pour vous et pour l’école vous si experte berger. Je ne suis pas sur d’embarrasser cette institution. » J’ai essayé de rapporter à chacun d’eux.

« Le problème pour vous est que, à aucun moment dans le processus d’enregistrement a été que j’ai jamais demandé si j’étais un homme, » je commençai mon argument. «Je suis entré mon prénom en tant Glenn, votre système informatique transcrite que plus à Glenda A aucun moment, ne je tente de tromper l’administration, je peux aussi appeler en avant des témoins de mon plancher de dortoir qui témoignera que je clairement ne comprenais pas.. ce fut l’institution d’une femme d’enseignement supérieur ».

« Vous êtes très perturbateur à l’école et vous avez déjà été dans un combat dans vos quatre premières heures de l’école», un autre membre sans nom annoncé.

«Pardonnez-moi, mais je ne sais pas qui vous êtes, » demandai-je à la femme.

« Dana Gorman, chef de la sécurité et doyen de l’athlétisme, » elle ciselée.

« Coach Dana, je ne savais pas que quelqu’un a été blessé et que je n’étais pas fourni mon manuel jusqu’à hier après-midi quand je suis allé à ma chambre, je ne savais pas à propos de l’obligation de la Servante. Je ne trouve mon compagnon de chambre clouée au sol avec trois filles assis sur elle alors qu’elle a crié et pleuré. Je poussai / les coups de pied loin et ai ramassé. J’agi avec la charité et la compassion, « Je mets mon meilleur tour sur le cas que possible.

« Dr Josephine sergent, doyen des sciences, » l’autre femme sans nom se présente. «Je ne sais pas comment je peux vous intégrer dans mon programme, M. Braxton. Les cadavres des étudiants en biologie avancés travaillent sont toutes des femmes. »

«Docteur, j’imagine si je fais devenir médecin, je vais devoir travailler sur les femmes de temps en temps, » je.

« M. Braxton, rien de bon ne peut venir de votre intransience. Signer les papiers, prendre la chute off, et de trouver une autre école plus approprié à votre nature et le genre, » a dit la chancelière.

« Je vais me battre», répondis-je.

Nous avons eu un moment encore, puis Mme Goodswell se racla la gorge.

« Zane, pourquoi voulez-vous rester? »

« Réponse courte: cette école a neuf cents femmes et un moi, ce qui est de ne pas aimer la version longue: mon héritage est basé sur moi d’être dix-huit ans et dans un collège de son choix ma tante Il est trop tard pour moi d’entrer dans un autre programme. cette année, donc si je ne me bats pas, je faire faillite. Je n’ai rien à perdre.  »

« Mme Lane, » la chancelière adressée à son avocat, « est-il une raison que nous ne pouvons pas escorter M. Braxton aux portes en ce moment? » Le jeune avocat attrayant brossé un brin parasite de ses beaux cheveux brun clair avant de répondre.

« Il semble y avoir une faille dans le logiciel d’administration Il n’y a pas de clé de différenciation sexuelle Les dossiers médicaux ont été soumis au besoin et ils l’identifient clairement comme étant de sexe masculin, il n’y avait aucune indication de fraude de sa part -.. Nous l’avons raté FFU. peut l’expulser si elle n’a pas laisser de lui-même, mais il a certainement une poursuite contre nous « .

Cela a donné des gens à réfléchir. Il a fallu Mme Goodswell pour sauver la journée et je ne pas vraiment attendre à ce que.

« M. Braxton, vous ne nous promet d’être un élève exemplaire si nous vous permettons de rester en dehors du semestre? »

« Bien sûr, » je l’ai promis.

« Eh bien, nous ne pouvons pas le garder là où il est », a insisté Dana, choqué et en colère.

« Nous pouvons le garder dans sa salle de séjour, mais le placer dans le solarium. Nous pouvons réparer quelque chose pour lui ce soir, et nous avons le autorisé à utiliser le cinquième douches de sol que les horaires le permettent, » a suggéré Mme Goodswell.

« L’endroit est un gâchis, » grommela Dana.

«Je vais travailler pour le rendre meilleur que le temps le permet, » je me suis proposé.

« M. Braxton, attendre à l’extérieur pendant que nous en discutons, » a commandé le chancelier.

Je pris ma queue et quitté rapidement. Christina et clique étaient assis attendant patiemment pour moi. Elle se leva et fit partir.

«On m’a dit d’attendre ici, » je lui ai informé, qui a toute la troupe court.

« Qu’est-ce qu’on attend? » Christina a demandé.

« Oh, je les ai sur un tonneau, donc j’insisté pour qu’ils assignent un d’entre vous d’être mon lit chaud pour le reste de la semaine. Ils sont en train de débattre sur lequel d’entre vous a l’honneur,« Je taquinais.

« Salaud, » cracha-t-ciel, obtenir dans mon visage. « Vous êtes un morceau d’ordure Le vomissement! »

« Juste pour cela, vous êtes à côté, » Je souris diaboliquement à elle.

« Hein? » elle avait l’air bien plus en colère que incertaine, « Next pour quoi? »

« Oh, au cours de la prochaine sexe orgie I hôte, vous êtes ‘Next’. Voyez, » Je soupirai de façon spectaculaire, « Je ne suis pas susceptible de se rappeler votre nom quand je crie« Ensuite, je vous veux dire.  »

J’ai eu une fraction de seconde pour décider si je ferais de canard ou non. La formation a été à me crier à demi-pas en arrière tout en élevant un bras pour bloquer, mais … POW! Je chancelé le dos au mur et affalé à mi-chemin vers le sol. Ciel continué à venir et m’a frappé deux fois dans le tibia avant Chastity et Christina lui ont tiré sur moi.

Elle était encore la pulvérisation cathodique et grogner lorsque la portière du chancelier ouvert et Mme Gorman sortit et referma derrière elle.

« Qu’est-ce qui se passe ici? » elle siffla.

«Il y avait un malentendu, » répondit Christina.

«En fait, le ciel m’a frappé après avoir dévié un de ses insultes, » je. « Maintenant, je dois réfléchir à un litige civil. »

« Quelle? » Christina demanda prudemment. Le ciel était moins diplomatique ou retenu.

« Tu me excitâtes, » elle m’a accusé.

«Savez-vous mot une de mes habitudes sexuelles? Pouvez-vous prouver une menace crédible pour vous ou quelqu’un autour de vous Baring cela?, Vous assaut juste engagé, » j’ai informé le ciel.

« Vous êtes prêt à parier que nous trahir le ciel pour quelqu’un comme vous? » Faith menacée.

«Non,» répondit Dana pour moi. « Je ne doute pas que M. Braxton a noté que toutes les classes et les salles d’administration ont des caméras. » Elle semblait amer au sujet des procédures de sécurité de ses propres. Le reste de la jeune fille posse semblait également malheureux, sauf pour …

« Allez, » Chastity m’a dit qu’elle me tendit la main vers le haut. Je l’ai pris et rapidement été debout une fois de plus pour que nous étions poitrine contre poitrine.

« S’il vous plaît ne faites pas cela, Zane, » dit-elle uniformément. Ciel bafoué.

« Très bien, Chastity, car il vous a été qui l’a demandé, mais je ne demande qu’une chose en retour, » je lui ai dit.

« Bien sûr, il veut quelque chose, » Heaven grogna sarcastiquement.

« En fait, tout ce que je veux est de cinq minutes avec le ciel, » je l’ai expliqué, et quand le ciel roula des yeux et Chastity semblait mal à l’aise, j’ajouté, « aucun contact physique du tout, seulement assis et parler. »

« Elle va le faire», a convenu Christina.

« Non! » regimbé ciel.

« Vous allez le faire ou être expulsé et le visage possible du temps de prison», a déclaré Mme Gorman.

«Non», ce fut mon tour de dire. «Je plaisantais, je ne vais pas porter plainte contre le ciel. »

« Elle peut encore être expulsé », a insisté Dana.

« Pour quoi? » J’ai demandé. Dana me regarda prudemment. «L’enfer, nous étions juste des sottises; dames droite? » Personne ne dit rien parce que parler était à la cour le péché de mensonges.

« Oui », a déclaré Christina, prendre le plongeon; les autres acquiescèrent.

Dana m’a ennuyé en place avec son regard, pesant ses options.

« Gardez-le ici», dit-elle sèchement à la salle, « surtout vous les jeunes filles. J’attendais à mieux de vous quatre. » L’implication était que mon pénis me exempté de comportement mature.

« Merci, » Chastity m’a dit.

«Il a fallu le grand total d’un seul mot – s’il vous plaît, » je l’ai expliqué. «Je sais que cela doit être difficile à croire, mais je ne suis pas un salaud totale. »

«Tu vas encore me faire payer pour avoir insulté Rio? » Christina se moquaient.

« La semaine est pas encore, » je l’ai souligné. Le silence résultant était intéressant.

Cinq minutes plus tard, la porte ouverte et les femmes défilait. La seconde pour durer un sur était l’avocat, Mme Lane.

« M. Braxton, nous devrons nous réunir pour discuter de certaines de vos questions juridiques uniques et passifs la semaine prochaine, » elle m’a informé.

«Je vous attends à votre guise, Mme Lane. Tout ce que vous avez besoin, je ferai de mon mieux pour se conformer » Je souris.

« Il sera certainement plus facile si vous êtes compatible, » elle sourit avant de se tourner et se dirigeant dans le couloir, mes yeux en regardant la ligne sur ses bas allant de l’endroit où l’ourlet de sa jupe révélé ses cuisses galbées sur ses mollets musclés à ses quatre pouces talons.

« La tentation vient sous de nombreuses formes», a déclaré Mme Goodswell me interrompant de la distraction postérieure pulpeuse de Mme Lane, un regard que Mme Lane a attrapé comme elle sourit et se tourna hors de la vue.

« Dans mon expérience, certes limitée, la tentation est le résultat de l’insatisfaction avec ses circonstances, pas une faiblesse de caractère, » je lui ai offert comme explication.

« En tant que votre conseiller spirituel, je pense qu’il est de mon devoir de vous garder sur le droit chemin, » Mme Goodswell soupira de faux attente.

«Je ne veux pas rendre les choses difficiles pour vous, Mme Goodswell,« Je jibbed.

« Insinuation sexuelle Assez pour le moment, Zane, vous avez eu la possibilité donc ne pas souffler … ne me déçoit pas, » Mme Goodswell m’a prévenu en me poignarder dans la poitrine avec une cerise bien entretenu brillant ongle. Je lui ai donné un drôle d’air.

«Qu’est-ce, M. Braxton? » elle a demandé.

« Oh, il est le fait que vous tentez l’impossible, la restauration de ma foi dans le christianisme organisé …» répondis-je tandis que la pêche pour son nom.

« Virginia, » Mme Goodswell rempli le vide de mon enquête unsubtle. « Vous allez avoir des ennuis», dit-elle, mais son sourire démentait toute inquiétude de sa part.

« Eh bien, je dois aller à déjeuner. J’ai une maîtresse digne qui exige que je la cuillère nourrir, » je lui ai dit que je me suis déplacé à Christina et ses cohortes.

« Votre chambre, sept heures, Zane. Nous allons être vous déplace à vos nouveaux logements alors, » Virginia instruit. Je hochai la reconnaissance puis se dirigea à mon déjeuner tardif.

Comme nous avons traversé le campus, nous sommes restés relativement calme jusqu’à ce que nous approchions de la salle à manger.

«Vous restez intrigante, M. Braxton, » Christina a permis.

«Je suis également attiré par vous, vous twat moralisatrice,« Je plaisantaient en arrière, et la jeune fille posse masturbé en réponse.

« J’espère qu’ils vous accueillent dans un trou noir, » cassé ciel.

« J’espère qu’ils le font aussi,« Je souriais au ciel », et je vous souhaite la seule clé. »

« Pourquoi donc? » Chastity demandé.

«Je le laisse mourir de faim, » Heaven sourit méchamment. Je gardais les yeux sur le ciel.

« Eh bien, si le ciel avait la clef, elle pouvait descendre et me torturer chaque fois qu’elle voulait, » je l’ai expliqué, et quand le ciel se lécha les lèvres en prévision, j’ajouté, « et elle avait l’air si la récupération en rien que de minces bandes de cuir noir, hauts talons, et un fouet dans sa main comme elle flagellé le péché hors de moi encore et encore …. « Je léchais mes lèvres sensuellement au Ciel», et encore.  »

Maintenant, tout mouvement a cessé; même le ciel normalement homicide a été pris dans l’imagerie (qu’elle aimait) et les autres filles ont été envelopper leurs esprits autour des implications de soit moi sur mes genoux, le ciel en cuir, ou nous ensemble.

« Vous avez un esprit très pécheur,« accusé Faith.

«Je ne l’ai jamais nié que, » ai-je répondu. «Je suis une créature imparfaite dans le besoin de la rédemption – Je reconnais que Heureusement, j’ai choisi une religion basée sur le pardon et la seconde chance, alors, hein.? »

D’autres commentaires ont été interrompus par une jeune fille courir en moi – plus comme presque en courant sur moi.

« Zane! Ils ne vous transsubstantiate en hosties, » Rio squealed, montrer de l’affection plus féminine que je l’aurais donné son crédit.

Rio n’a pas fait un bon travail d’être «surpris» quand elle a remarqué les filles autour de moi. Ciel dévisagea Rio et j’ai essayé de me déplacer entre eux, mais Christina est intervenu avant que quelque chose est arrivé.

« Felon, je suis dans le besoin d’un tabouret pour s’asseoir sur, je suis fatigué», a déclaré Christina. Comme elle a utilisé le mot «félon», elle me sourit. Rio tressaillit aussi.

« Souhaitez-vous pas plutôt avoir me mentir sur mon dos de sorte que vous pouvez vous asseoir sur mon visage si je peux vous descendre? De cette façon, nous pourrions aussi bien manger le déjeuner, » Rio ricana dos. Christina n’a pas mordu.

« Faire un siège, peu félon», sourit Christina. J’ai eu une soudaine envie de rater le déjeuner.

« Je dois cela, Zane, » Rio m’a dit comme elle a touché mon bras et m’a poussé vers la porte.

Comme je suis parti à contrecoeur, je l’ai vu Rio se mettre à quatre pattes sur l’herbe et Christina prendre son siège. La meilleure chose que je puisse dire à propos de la situation était que la reine Christine n’a pas rebondir de haut en bas.

Avant que je puisse venir avec une stratégie de sauvetage, Iona me parqué et m’a conduit à la Servante maîtresse du moment; Colombe.

la nourriture de Dove avait grandi froid et Iona avait gardé en lui assurant que je me rendais donc je me mis à mon dernier exercice d’humilité. Dove devrait me asseoir avec elle. Je brossai son épaule longueur cheveux auburn côté et nourri sa bouchée après bouchée, en utilisant une serviette pour émoustiller ses lèvres après quelques piqûres, qui Dove trouve séduisante et les tables environnantes ont trouvé romantique. Je recevais le sentiment que les filles regardaient tout cela Handmaiden différemment que moi.

A trois heures, je l’ai fait pour essais de football, oubliant une petite complication gigantesque – ce fut l’équipe de Christina. Elle et l’entraîneur a décidé que, comme ils ne pouvaient pas me refuser catégoriquement la chance pour une place sur l’équipe, ils pourraient me faire cibler la pratique (aka gardien). Je bloqué onze coups des membres établis de l’équipe (ils ont Soccer / Football en Thaïlande) mais le nombre de douze obtenu devant moi – j’étais hors de l’équipe.

A quatre essais est venu Tir à l’arc et je commençais à sentir le poids d’être le vrai étranger ici, et il a empiré quand j’ai vu notre capitaine d’équipe était Chastity Adams, alias Chasteté de l’équipe Christina. Je me suis retourné pour mettre mon matériel quand Chastity m’a appelé.

« Que faites-vous, Zane? »

« Je viens de terminer avec Christina utiliser moi comme un mannequin d’essai de choc, » admis-je. «Je pensais que je nous sauver à la fois un peu de temps pour que vous puissiez concentrer vos efforts sur les personnes qui pourraient effectivement avoir une chance d’être dans l’équipe. »

« Zane, pourquoi pensez-vous pas que je vous donne une chance? » Chastity demanda doucement.

«Voulez-vous me donner une chance? » Je me demandais.

« Pas si vous quittez maintenant, » at-elle souligné.

Alors, je lui ai donné un coup de feu et je me suis penché que je suçais au tir à l’arc, mais clairement pas aussi mauvais que la plupart des autres filles si Chastity me tapa comme alternative compétitive, ce qui signifiait que je devais transporter de l’équipement et de pratiquer un grand nombre – le débutant .

«Pourquoi as-tu fait cela, permettez-moi de l’équipe? » Je me suis renseigné après les annonces de l’équipe.

« Vous êtes pas mal, » at-elle expliqué, puis sourit et a fait remarquer, « plus vous distraire les autres équipes exclusivement féminines. »

« Merci pour la chance, Chastity, » je l’ai dit que je serrai la main.

«Vous êtes beau et drôle, Zane, et les autres filles travaillerez plus dur afin qu’ils puissent en tenir autour de vous,» répondit-elle en me regardant attentivement. « Maintenant, allez, vous avez une autre équipe pour essayer pour. » Parfois, je devais être rappelé qu’il ya des choses vingt et un ans pourrait apprendre à un dix-huit ans.

J’ai à peine fait à essais de karaté (Marksmanship et orientation sont les mardis et jeudis). Je ne reconnaissais pas notre chef d’équipe, mais notre entraîneur était Dana Gorman, chef de la sécurité. Elle me regarda avec méfiance, mais il n’y avait rien par rapport à l’apparence que j’ai eu de l’équipe sous-capitaine. Je pensais que je reconnus le visage mais je définitivement reconnu son cul et le tissage de cheveux – je mets un pied dedans quand je lui retirai Rio – ouais moi!

Je leur ai dit que je connaissais certains kick-boxing, mais Dana pas été impressionné que je me trouvais avec le groupe des débutants, que je rendis à dominer complètement. Dix minutes de cela et le capitaine de l’équipe Wilhelmina Spellman m’a mis dans le deuxième étage, où je suis allé invaincu dans notre petite épargne correspond encore une fois.

Willie voulait me mettre sur la première équipe, mais la jeune fille dont le cul j’avais viré vocalement son opposé sur elle. Willie a cédé, mais seulement partiellement. Après la classe, le sous-capitaine serait juger ma performance et obtenir le dernier mot si j’étais matière première équipe. Je me suis dit si j’arraché son cœur encore battant et lui montrai, j’ai eu la chance de faire l’équipe cinquante-cinquante.

Nous équarri après la dernière fille à gauche – le sous-capitaine ne voulait pas de témoins. Elle était plus qualifiée et avait investissement plus émotionnel, mais je serais effectivement été dans certains combats réels et a été plus rapide et plus fort. En ce qui concerne les matchs sont allés, il était assez intense. Nous sommes revenus en arrière avec aucun avantage réel jusqu’à ce qu’elle m’a jeté en saisissant et en arrachant mon gi.

Avant qu’elle ne puisse tirer, je suis dans un coup de pied à son intestin et quand elle se déroulait, je lui un coup de tête, provoquant son nez à saigner. Je me suis arrêté et elle frotte son nez et regarda le sang.

« Oh, mon Dieu, je suis désolé. Je vais aller chercher quelqu’un,« Je pressai.

« Vous me faites mal,» murmura-t-elle. « Seigneur Jésus-Christ, vous me faire du mal», dit-elle avec colère que je suis avancé. J’étais tellement submergé par la compassion humaine, je ne vois pas le coup venir.

Je rêvais de faire des courses à un village proche qui était quelque chose que je suis parti avec de temps à autre. Ce fut une journée agréable si un peu froid pour la journée dans les montagnes thaïlandaises. La jeune veuve, j’ai passé quelque temps avec moi a été assistant et j’a été clairement couché en arrière et profiter de certains de nos foreplay intime. Sa bouche était chaude et réconfortante sur mon petit casque, sa langue n’a pas virevolter comme normalement il l’a fait … mais je n’étais pas en Thaïlande plus non plus.

Ma mâchoire mal, mais qui était beaucoup moins important que la pression du corps, je me sentais sur mes cuisses, la sensation chaude et humide autour de mon sexe, et la sensation des mains sur mon arbre et de l’estomac. Je me suis calé et regardé mon entrejambe était notre sous-capitaine me regarda tout en gardant son rythme de pompage en cours.

« Arrête, » je lui ai commandé. Elle a accepté à contrecoeur, ses yeux en guerre avec la colère, la honte et la luxure. Je suppose qu’elle se demandait quel genre d’enfer universitaire, je suis sur le point de faire tomber sur elle ou si elle pouvait sortir avec pleurer le viol comme elle repoussa et reposait sur ses hanches.

« Enlevez vos vêtements, » j’ai commandé suivant. Cette commande lui chancela, mais mon regard lui fixé en place.

« Qu’est-ce que tu vas faire pour moi? » dit-elle avec une voix tremblante.

« . Je vais rendre la pareille de ce que vous avez fait pour moi Tu me as donné une grande leçon et je veux retourner la faveur – maintenant dépouiller. » Elle réfléchit un moment, puis a fait un strip-tease rapide qui m’a amené à mes genoux.

« Quel est ton nom? » Demandai-je alors qu’elle a terminé.

« Cappadoce Davis, » murmura-t-elle, comme elle m’a rencontré au niveau du genou. J’ai commencé à l’embrasser, à la dérive en contact de la poitrine et de laisser nos mains errent librement pendant plusieurs minutes. Cappy avait un style très passif-agressif et souvent reflété ce que je faisais, tous les signaux d’une vierge confiant.

nous Se mettre à la tête entrejambe a pris peu d’effort que Cappy est retourné à l’administration de sa pipe et je commence à travailler sur son propre centre sexuel. Elle ne m’a demandé de se dépêcher une fois quand je passais du temps à connaître ses cuisses avec des baisers délicats. Bien que ce soit un peu rude, la Cappadoce me travaillé furieusement avec les mains fortes, lèvres charnues, et l’endurance d’un combattant. De mon côté, je l’ai fait tout ce que je pouvais. Je cartographié les lignes de plaisance le long de ses cuisses, dans l’aine, et plus loin le long de l’estomac et sur les côtés, en passant les seins à la gorge, les oreilles et les lèvres. Cappadoce attend un baiser rapide et un départ aussi rapide. Comme il était, nous avons raté le dîner et je presque être en retard pour mon rendez-vous de la chambre.

Avant cela, j’ai exploré Cappy pleinement. Je baisais chaque pouce ébène de son, de la rotule au nombril; Je pris coups de langue douce à ses lèvres, le vagin, et surtout le clito sans oublier un peu tantalization de son cul qui l’a conduit sur le dessus pour un orgasme par lui-même. Cappy était assez pour prendre ma semence non pas une bonne, mais deux fois, bien que la première fois qu’elle a pris la plus grande partie de son visage.

Je me suis assis là avec deux doigts étirant ses lèvres dehors tandis que ma langue langoureusement a travaillé sur ses lèvres et le clitoris. Je chatouille le clito, sucer avec mes lèvres, puis souffler sur elle froidement. Elle a appris à tourbillonner avec sa langue une fois que ma queue était dans sa bouche pour une sensation plus forte. Cappadoce aimé un concours et nous avons eu le meilleur des genres; ni côté gagné et un match revanche était en ordre – sans aucun doute.

« Cappadoce, » j’ai commencé comme je recevais mes vêtements de plein air sur «Je ne pense pas que je suis prêt pour la première équipe encore. »

« Moi non plus,» répondit-elle après quelques instants de réflexion.

« Je voudrais garder la formation pour cela, bien. Je ne vais pas renoncer à essayer, peu importe combien de séances privées qu’il faut. »

« Je suis d’accord, Zane. Vous n’êtes pas encore prêt et il va prendre beaucoup de leçons privées pour vous mettre dans l ‘équipe première’ forme, » acquiesça-elle. Je suis parti avec une mâchoire endolorie mais en pensant bonnes pensées. Je l’avais fait deux équipes et avait un coup à deux autres, aussi longtemps que personne ne m’a tiré ou m’a envoyé pour se perdre dans la nature avec une fausse carte.

Le Solarium (Pourquoi suis-je vivre dans une maison de verre?)

J’ai couru à travers le campus à mon dortoir pour découvrir une jeune fille regardant triste dans une robe en tissu éponge courte assis sur les marches à l’extérieur avec un sac poubelle à moitié plein. Elle se redressa quand elle m’a vu.

« Zane, » elle m’a salué, «Je veux que tu prennes ma poubelle. » D’accord, qui semblait sorte de lame pour moi parce que la benne était de trente pieds, je devais donc penser rapidement.

« Hummm … » Je lui ai regardé.

« Jolene », elle a fourni.

« Jolene, cela ne semble pas tout à fait juste, » je l’ai souligné, et je la regardais dégonfler devant moi. « Voyez, » je l’ai dit que je prenais son sac de poubelle et se dirigea vers la benne, son marquage le long, « peut-être que je devrais venir par votre lieu ce soir vers neuf heures trente et nettoyer votre chambre pour vous. Est-ce que le son comme un plus approprié le devoir de Handmaiden?  » Les petites lumières se sont éteintes dans ses yeux.

« Oui », elle hocha la tête. « Oui, ça sonne … incroyable. » Sans me dire son numéro de chambre, elle a sauté hors à travers les portes et partit faire Dieu sait quoi. Je suis allé à la recherche d’Iona qui, comme je l’ai deviné, me accroché avec l’emplacement de la jeune fille. Planer dans ma chambre après qui était moins satisfaisante.

« Vous êtes en retard, M. Braxton,« Mme Goodswell m’a informé.

«Devoir de Servante,« Je contrecarrée.

«Nous avons déplacé tous vos meubles le solarium au dernier étage, » gronda Dana. Solarium – dernier étage. Étais-je pas au dernier étage déjà? Qu’est-ce que je reçois en? Cela n’a pas été la chose la plus importante à l’heure actuelle, cependant.

Rio était assis sur son lit, les genoux, étreignant un oreiller et regardant décidément malheureux au monde. Je me tournai vers les deux enseignants et leur a demandé une minute avec mon ancien coloc. Dana grommela mais la Virginie fait qu’elle nous donne l’espace.

«Quoi de neuf, Rio? » Demandai-je assis au pied du lit. Je savais ce qui se passait; Je lui abandonnais et je ne suis pas le premier gars à le faire. Le seul problème était, je ne suis pas les autres gars.

«La place de Rien, connard, » elle a tourné le dos. «Je suis impatient de ne pas avoir vous ronflez toute la nuit. De plus, je serai en mesure de prendre une douche chaque fois que je veux, » renifla-elle.

« Oh, eh bien, traiter avec vous a été une douleur totale dans mon cul aussi, Rio. Ce sera un soulagement de ne pas avoir à se réveiller en vous regardant, vos tatouages ??et tous les piercings, » je l’ai dit de manière uniforme.

« Hé, je ne l’ai plus des piercings, » bouda-elle, blessée par le commentaire et sa précision.

« Eh bien, je ne vous crois pas, Rio. Parfois, vous devrez venir à la solarium et me montrer à quel tort je suis. Je vais laisser un sac de couchage dans le cas où votre cul ville de race se perd et vous ne peut pas comprendre comment revenir vers le bas après l’obscurité, « Je plaisantais.

« Zane, s’ils trouvent que vous coucher avec une fille, vous aurez expulsé, » murmura-t-Rio.

« Dieu merci, vous n’êtes pas une fille, puis, ya Freak, » Je souris alors elle m’a frappé avec son oreiller. Rio ricanait me espièglerie que je suis parti; nous étions encore amis.

En dehors de ma chambre, je l’avais ramassé un vieil ami, Barbie Lynn Masters et Virginia, Dana, et Iona, nous trekked au cinquième étage, puis monter sur le toit.

Maintenant, quand ils ont été la conception de ce genre de dortoir dans les années 1970, l’architecte était sur un ‘Retro Victorian’ Sortie. Il a envisagé un havre de verdure sans danger pour les filles d’aller à l’endroit où ils seraient libres de prendre part à la générosité de la nature sans risquer de menaces urbaines embêtants comme des violeurs, des voleurs et des assassins.

Les aînés chrétiens aimé la conception tellement, ils transplantées à la campagne en Virginie. Bien sûr, il n’y a pas beaucoup d’agresseurs dans les zones rurales de sorte que les fuites de toit ne sont pas tout à fait nécessaire ou accueillis par le corps étudiant et quand l’école a construit son mur de briques de douze pieds de haut avec des caméras de sécurité autour de l’ensemble de l’installation, la nécessité évaporée. Bientôt, tous les solariums ont été abandonnés, les plantes sont mortes, et non pas toutes les vitres ont été remplacées.

Il était un endroit misérable assez flippant à première vue et il y avait une certaine méfiance que cela était une façon indirecte de me chasser. Mais ils ont clairement avaient évité le monde en développement et ma longue expérience en elle en pensant à ce travers. Je l’ai aimé. J’ai eu environ quatre-vingts pour cent de la surface au sol du bâtiment de dortoir pour jouer avec. Il serait beaucoup de travail pour le fixer mais j’avait été accidentellement fourni avec une force de travail prêts et disposés.

vous, étudiants de première année et le devoir de Handmaiden Merci, parce que parmi ses autres vertus, le solarium était ma chambre, et un étudiant de première année dans une chambre de dortoir était à l’abri d’être convoqué pour Handmaiden Duty tandis que dans une telle chambre, sauf si requis par un devoir d’y aller. Tout ce que je devais faire était Iona avoir à passer le mot à notre compatriote freshman que ma chambre était sanctuaire et j’a été fixé.

Tout ce qui était demain; ce soir, j’avais une chambre froide avec des écureuils, peut-être un raton laveur ou deux, oiseaux, araignées, cafards, et un assortiment d’autres organismes nuisibles, plus mon lit, une commode et une armoire du département d’art dramatique. Je l’avais également obtenu le temps de choix de cinq 45-6 comme mon temps de salle de bain le matin, et dix à dix quinze dans la soirée. Comment je fait pisser pendant la journée a été balayé sous le tapis. Mme Goodswell a suggéré que je reçois une passe de la salle pendant les périodes de classe pour des raisons de sécurité. College … passe de la salle … Est-ce qu’ils pensent que je devrais faire pour manquer l’école secondaire?

Il était lumières dans mon domicile. La lune était en déclin et le ciel était clair quand j’ai entendu quelqu’un qui travaille le verrou à ma porte en bas de l’escalier. Cinq personnes avaient clés: Je faisais partie, Dana Gorman était un autre, Virginia Goodswell, et le chancelier Basse étaient deux autres, mais aucun d’entre eux, je soupçonne. Je remarquai le faible clair de lune jouant dans les serrures d’or que mon intrus se rapprocha.

« Hey, » Barbie Lynn chuchoté comme elle est venue à un arrêt de mon lit. « Je pensais que vous pourriez obtenir froid si je vous ai apporté une courtepointe de stockage. »

« Vous êtes un épargnant de vie, Barbie;. Je gèle ici Pourquoi ne mettez-vous pas la courtepointe sur moi et montez dans de sorte qu’il se réchauffe plus vite ici et nous pouvons aussi bien aller dormir plus tôt,» répondis-je doucement . Il était un mensonge faible, mais il était vraiment tout Barbie nécessaire; il était fin de l’été en Virginie, après tout.

Elle a étendu la courtepointe et a commencé à entrer.

« Attends, tu vas te faire ta jupe Ridé, » je lui ai mis en garde avant de s’asseoir. Elle hocha la tête et dépouillé hors de lui, a ensuite complété le processus en enlevant sa chemise (sans soutien-gorge), des chaussettes et des chaussures. Comme elle se blottit contre moi, elle a réalisé que je suis nu.

« Oh, cela ne semble pas juste, » Barbie rigola, elle agita autour sous les couvertures et la jeta sur ses sous-vêtements. « C’est mieux. » Je lui ai tiré dans mes bras et je l’ai surprise voler des regards vers moi comme elle pressa ses mains contre ma poitrine.

«Nous avons toute la nuit, » je lui ai assuré, et cela m’a valu un baiser. « Oh, et je suis votre culotte manquants dans mon sac de livres, gracieuseté de Rio. »

Je lui rendis son baiser et bientôt nous ont été enveloppés autour de l’autre, plongé dans un autre est des zones érogènes (les lobes des oreilles, les mamelons, les lèvres et la gorge), ainsi que tenter le sort avec un petit contact pénal / vaginal.

Après elle m’a lutté contre la tête et a pris mon membre profondément dans sa bouche, nous avons eu une petite séance de «essayer de faire cela et regarder se tortiller ‘jusqu’à ce que je perdu le contrôle et percé à plusieurs reprises dans sa bouche.

« Mmmm … » Barbie Lynn murmura-t-elle roula du sperme sur sa langue, les yeux éclairant que je souris à son talent. «Jésus me bénisse, vous goûtez presque aussi bon que vous regardez. Je veux plus! »

« La prochaine fois que nous pouvons échanger cum, » je lui ai suggéré. Barbie fronça le nez.

«Est-ce pas que vous faites un homo? » elle interrogé. J’ai pardonné son ignorance à cause de la gentillesse.

« Vous avez goûté vos jus sur mes lèvres, mais vous n’êtes pas une lesbienne, » je l’ai souligné. Après un moment, elle hocha la tête alors je continuais, « tout ce que je veux faire est de goûter sur votre langue, et non pas quelqu’un d’autre sur ma langue. » Lui dire que j’avais donné plus d’une pipe ne semble pas être utile à ce moment; Je suis décidément pas hétérosexuel.

« Oh … vous êtes assez intelligent pour quelqu’un de si jeune, » elle sourit séduisante. Je prit son visage dans une main.

«Je peux être jeune et intelligent, mais vous êtes beaucoup plus belle – à couper le souffle – que moi et un diable d’un enseignant parce que vous gardez me veulent en savoir plus, » je suis tout à son compliment.

Je dois avoir touché une corde sensible parce que Barbie Lynn rayonnait de l’intérieur et pratiquement versé comme l’or fondu tannée sur mes genoux.

« Baise-moi », elle pria avec le besoin sensuel.

« Qu’en est-il de votre engagement? » J’ai interrogé.

« Fuck mon cul», gémit-elle, « il est pas vraiment tricher. » Ouais c’est ça.

«D’accord, Barbie Lynn, mais vous apprendre à l’aimez est pas facile. Je vais devoir vous briser dans toute la nuit, » je l’ai prévenu, mais je n’ai eu un violent tremblement de l’anticipation qui lui a causé à faire mon tour humide et ma bite rebond au devoir.

Nous nous sommes embrassés profondément et avec nostalgie de plus d’une minute, Barbie à bascule sur mes genoux, ses lèvres se brosser mon gland.

« Est-ce que ça va faire mal? » elle haletait dans mes lèvres.

« Oui. La première fois que vous allez crier, mais je vous promets que je vais vous montrer à quel point il peut être, » Je lui ai assuré. Elle déglutit dans la peur, mais sourit avec la convoitise aveugle dans ses yeux.

Je jouais avec sa chatte et ma bite, faisant minuscules pénétrations jusqu’à ce que Barbie a perdu dans un orgasme hurlant, assourdissante, «Dieu me aime, Dieu me aime, Dieu me aime !!!! » Elle a suivi que par l’effondrement contre moi et enterrer mon visage dans sa poitrine généreuse. Je ne pouvais pas aider moi-même; Je pris un mamelon trop sensible dans mes lèvres.

« Oh, oh, oh, bébé … qui fait mal, que hur -… » murmura-t-elle d’une voix rauque jusqu’à ce que je fini par céder. Cela ne l’a pas empêché de me serrant étroitement contre sa poitrine bien.

« Barbie Lynn, aller à mon kit et obtenir la Vaseline, » je lui ai commandé après un peu.

« Pourquoi dois-je faire? » elle me taquinait.

« J’aime regarder ton cul tortiller lorsque vous quittez et la façon dont vos seins nus rebondir quand vous revenez, » j’ai avoué. Une fois de plus elle est venue avec ce baiser profond et un sourire gagnant, puis elle a fait comme je l’ai demandé et la vue était certainement aussi délicieux que je l’espérais.

Elle reprit rapidement sa position au-dessus de moi, se trémousse au point que j’avais peur effectivement presse ma bite trop loin dans son vagin.

Barbie se mordait la lèvre alors que nous avons joué avec son feu virginal; Je savais que je devais faire quelque chose, et qui devait éclater le haut du lubrifiant et frotter deux doigts profondément dans sa porte arrière.

« Ici nous allons, » je lui ai mis en garde, « je serai lente et douce Nous prenons notre temps, ne vous inquiétez pas à propos de crisper -. Je vais traiter. » Elle m’a donné un signe de tête, puis est retourné à tenter le sort.

Je trouvais de plus en plus à la luxure plus avec Barbie. Quand mon index droit brossé son étoile rose, elle ne broncha pas un bit. Elle a gardé sa rotation aller et je glisse dans un doigt sans beaucoup de protestation ou de résistance. Je laisse ce doigt slip et sortir pendant une minute, enfoncer dans les plus profondes de quelques coups. Pour la distraire, je me suis déplacé ma main gauche entre nous et glissé deux doigts dans sa chatte.

Cela, ainsi que le contact de mon pénis, elle a obtenu off. Barbie a rebondi plus difficile, donc je suis obligé de mettre un troisième doigt dans la voie de ma bite en la pénétrant, plus je pressai l’articulation de mon pouce contre son clitoris. Pour une deuxième Barbie Lynn semblait à une perte de ce qu’il faut faire, mais un regard sur mes lèvres entrouvertes, haletant de l’excitation, l’a convaincue de nourrir un magnifique mamelon dans ma bouche pendant qu’elle jouait avec l’autre devant mes yeux.

Elle me taquinait donc je coincé un second doigt de son cul. Barbie se cabra et gémit, mais si elle était dans une douleur, elle cachait bien.

« Voulez-vous savoir quelque chose? » elle a lutté pour dire, planant au-dessus de moi. J’ai hoché la tête. «Il a fallu un grand total de sept minutes pour les deux derniers garçons étaient avec moi à jouir sur mes seins. Je ne sais pas combien de temps nous y allons à elle, mais Seigneur Tout-Puissant, je suis si heureux m’a donné ce dortoir. cela va être la meilleure année jamais « .

«Je travaille sur elle, » je souffle comme je coche et poussé mes doigts autour. «Je suis content que tu es mon Dorm Mère. »

« Oh, oh, oh, oh … les autres filles sont si jaloux que je vous ai, » souffla-elle. « Ils voulaient savoir ce qu’il faudrait pour vous dérober. »

«J’espère que vous comprenez ce que je veux rester ici avec vous, » Je gémis.

Barbie Lynn a cessé de bouger pendant un moment, moi et mon désir sincère d’accepter.

« Mettez-le dans, » supplia-elle.

«Ça va faire mal, » Je lui ai assuré.

«Je ne me soucie pas, » elle me regardait avidement. Je tirai ma main hors de sa chatte et son roulé de mon côté tout en gardant mes autres doigts de pompage dans son cul.

Manœuvrer autour de sorte que je devais sa tête sur mon oreiller et le cul collant up a pris une certaine pensée. Je poussai un troisième doigt rapidement. Barbie haletait audible, arrachée instinctivement, puis se prendre et repoussé contre ma main. Elle gémit et étouffa un sanglot. Je me retirai mes doigts et couvert ma bite avec quelques glob hâtivement creusé de vaseline.

Barbie a regardé en arrière pour moi dans frémissant d’anticipation. Avant qu’elle parlait, j’aligné ma bite avec son anus et a commencé à pousser. Barbie Lynn ferma les yeux, se mordit la lèvre inférieure et sourit lascivement.

« Oh! » gémit-elle, comme je l’ai glissé passé son anneau anal. Je savais assez hésiter avant la prochaine poussée, puis la suivante.

« S’il vous plaît, » gémit-elle. Je me suis arrêté en mouvement. « S’il vous plaît donnez-moi tout cela, » achevé elle. « Ne vous retenez pas. » Je poussai plus difficile de ne pas attendre pour elle de régler.

« Aaahhh! » elle a crié. Je me suis arrêté et elle a répondu avec un «Non, non, non, Zane … s’il vous plaît ne vous arrêtez pas. »

«Je ne veux pas te blesser, » Je gémis.

« Ça fait mal beaucoup mais je l’aime que vous êtes celui faites pour moi. S’il vous plaît, je veux que vous l’intérieur de moi, tout le chemin, » gémit-elle. Je poussai tout le chemin régulièrement jusqu’à mon entrejambe poussé ses fesses délicieux morceaux. Comme je me suis reposé un instant, je me sentais les doigts de Barbie Lynn atteignent entre ses jambes et commencent à me masser les couilles.

Je tirai alors qu’elle gémit bruyamment, ses cris en écho dans toute la chambre recouverte de verre massif. Malgré la faible lumière de la lampe autour de mon lit, je me suis rendu maintenant que nous pourrions être vu à partir des solariums sur les toits des autres dortoirs. Il n’y avait pas grand-chose que je pouvais, ou serait, faire à ce sujet maintenant.

J’ai commencé à un rythme intensifiant lentement dans et hors de l’âne de Barbie et elle m’a rencontré la poussée de ses hanches et un gémissement sensuel de sa gorge. Je pourrais dire qu’elle poussait un ensemble de doigts dans son arraché tandis que l’autre a travaillé sur son clitoris. Une fois que nous étions dans la symétrie totale Je lui ai giflé espièglerie sur une joue de cul.

« Oh, mon Dieu … Zane, faites-le à nouveau. Je suis allé mal, » était la déclaration vigoureuse de Barbie. Je frappai en travers de l’autre joue. « Harder, Zane, j’ai été vraiment mauvais. » Une autre fessée et, « j’ai été bien pire que ça, » souffla-elle. CLAQUE! et un glapissement. « C’est tout! » elle haletait. J’ai gardé la fessée et chaque coup fait son contrat de muscles anaux, presque saisissant et tordant ma bite en elle.

« Aaahhh … Jesus Loves Meeeeeee !!!! » Barbie Lynn hurla comme son orgasme le plus fort à ce jour l’accablait et moi. Je ne l’avais jamais ressenti ce genre d’empathie avec un autre amant comme je me sentais avec ce enchantress blonde. Barbie a résisté contre moi, claquant son cul contre mon entrejambe avec une férocité pénible que ma semence a plongé dans les profondeurs de ses entrailles.

Barbie Lynn, maintenant pratiquement assis sur mes genoux, l’orgasme crêté après l’orgasme que la chaleur de chaque rafale de mon sperme brûlé de nouvelles voies d’extase l’intérieur de son rectum.

« Oh … oh … oh … oh, » elle balbutia que ses fluides coulaient nos jambes dans un courant lent et régulier. « S’il vous plaît, Zane … »

« Oui? » Je haletai.

« Promets-moi … Promets-moi, nous allons faire cela à nouveau, » elle haletait comme elle appuie maintenant sa sueur-slick dos contre le haut de mon corps.

« Encore une fois, » je l’ai poussée en elle, « et encore, et encore, » je l’ai promis. Barbie Lynn a mis une main autour de l’arrière de mon cou et l’autre, se penchant en avant.

Elle m’a attiré en elle et nous arqué lentement vers l’avant jusqu’à ce que le poids de nos corps nous est tombé du lit. bras étendu de Barbie a touché le matelas premier et absorbé la majeure partie de notre élan. Pourtant, je me suis retrouvé en appuyant sur elle et je me suis vite calé alors mon poids ne serait pas l’étouffer.

Comme je l’ai moi-même stationné, haletant avec elle de notre épuisement mutuel, Barbie roula alors que nous étions encore une fois face à face. Elle avait ce bonheur béatifique à son sujet que je doute que je vais jamais oublier.

«Je … j’avais peur regrette … et vous, » elle sourit paresseusement.

« Le faites vous? » J’ai interrogé.

« Oui. Je regrette de ne pas vous ramener dans ma chambre et fais hier. Je regrette que nous devons aller au début des classes demain. Je regrette d’avoir à vous partager avec neuf cents autres femmes. Et je regrette que vous n’étiez ‘ t ici avec moi il y a deux ans, « murmura-t-elle de bon cœur.

«Je vais rester ici et se prélasser dans mon sens trop bourré d’accomplissement,« Je faux-jubilait. «Vous faites moi la bonne d’un gars. »

« En parlant de plus-farcis … peut me plaît, s’il vous plaît avoir un plus … s’il vous plaît? » elle demanda en plaisantant.

«Tu es mon Dorm Mère et je devrais vraiment essayer de vous garder heureux, alors … » Je en rapport avec la réticence feinte.

« C’est vrai,» elle a ri nerveusement, « vous avez vraiment besoin de me garder heureux. S’il vous plaît me montrer comment vous envisagez de le faire. »

Après une exploration sérieuse de notre sexualité, Barbie Lynn recroquevillé contre ma poitrine, ce qui rend ce bruit de roulement féline profonde.

« Parlez-vous toujours Christina au petit déjeuner? » Je me suis renseigné.

« Oui, je le fais toujours. Si elle demande à vous … Je … Je vais lui dire la vérité, » répondit-elle. Je ne demandais pas ce que cela serait si elle l’a fait. «N’êtes-vous pas inquiet de ce que je vais dire? »

«Non, je te fais confiance, Barbie Vous lui dites ce que vous devez lui dire;. Vérité, mensonge, ou la fraude, il est tout votre entreprise, pas le mien, » je l’ai expliqué.

« Eh bien, je vais lui dire dans les moindres détails ce que vous avez fait avec, pour, et pour moi ce soir, et je vous promets qu’elle va courir en arrière et changer sa culotte, » elle soupira joyeusement.